17 Janvier 2019

Pourquoi et comment assurer votre logement

50700 4169 int_00_1901_278823_blogue_reclamation_02.jpg public://int_00_1901_278823_blogue_reclamation_02.jpg image/jpeg 113104 1 1547743618 int_00_1901_278823_blogue_reclamation_02.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Vous êtes locataire ou sur le point de le devenir et n’y connaissez pas grand-chose en matière d’assurance habitation? Vous n’êtes pas seul. On peut vite se perdre dans les concepts d’assurance et, de façon générale, on n’a pas vraiment le goût de s’y attarder. Et pourtant! Comme locataire, il est primordial d’assurer votre logement et d’avoir les protections adéquates.

Après avoir lu cet article, vous comprendrez pourquoi et saurez comment bien procéder.

LE POURQUOI

Près de 40 % des locataires québécois n’ont pas d’assurance habitation. Ce pourcentage élevé a de quoi inquiéter quand on connaît les risques auxquels s’expose un locataire qui n’assure pas son logement.

Assurance locataire vs propriétaire

Certaines personnes croient à tort que l’assurance de leur propriétaire les indemnisera en cas de pépin. Cette confusion les amène à penser qu’elles ne sont pas tenues de souscrire une assurance habitation. C’est faux! L’assurance habitation d’un locataire et celle du propriétaire de l’immeuble sont deux contrats distincts. Il est très important de ne pas les confondre, car ces deux types de polices d’assurance sont conçus pour répondre à des réalités différentes.

En effet, votre propriétaire a une assurance pour ce qui lui appartient. Elle le protège en cas de dommages causés à son bâtiment et à ses propres biens, par exemple le sol, les murs et les armoires. Il a aussi une garantie pour sa responsabilité civile. Sa couverture est adaptée à sa situation. De votre côté, vous devez avoir la vôtre!

Les risques de ne pas assurer son logement

Sachez qu’en cas de sinistre, la valeur de vos biens n’est pas couverte par le contrat d’assurance de votre propriétaire. De plus, si vous causez des dommages, vous pourriez non seulement être poursuivi par les autres locataires, mais également par le propriétaire et les assureurs qui auraient eu à verser des indemnités à leurs assurés. Vous ne voulez surtout pas que ça vous arrive!

LE COMMENT

Alors, pour prévenir bien des tracas et des conséquences financières douloureuses, même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale, vous avez tout intérêt à souscrire votre assurance habitation. Mais comment procéder pour assurer votre logement convenablement? Vous devez opter pour des protections qui correspondent à vos besoins et à la valeur de vos biens.

Des protections 2 en 1

L’assurance habitation pour locataire couvre à la fois vos biens et les dégâts que vous pourriez causer à ceux des autres, c’est-à-dire votre responsabilité civile. Des exemples? Si un incendie saccageait l’immeuble, dont votre logement, vous seriez couvert pour les dommages à vos biens. Si une fuite de votre baignoire provoquait des dommages chez votre voisin, vous seriez encore couvert, cette fois en responsabilité civile.

Il s’agit des deux facettes principales : vos biens et les dommages matériels ou corporels que vous pourriez involontairement causer à autrui. Fait intéressant, votre assurance habitation couvrira aussi la responsabilité civile de votre conjoint et de vos enfants, le cas échéant. Si vous vivez en colocation avec des amis ou avec votre blonde ou chum (moins de 3 ans de vie commune), le nom de tous les occupants de l’appartement doit figurer sur le contrat d’assurance.

Ce que peut comprendre votre couverture

En plus de la responsabilité civile, les protections de base offertes comprennent notamment les dommages causés aux biens par les risques suivants :

  • La nature : vent, grêle, foudre, incendie de forêt, explosion
  • Les personnes : vol, vandalisme, émeute
  • Le matériel : fuite des installations sanitaires ou des conduites d’eau (tous les dommages causés par des fuites ne sont pas nécessairement couverts par votre contrat; vous pouvez ajouter des avenants ou des protections supplémentaires)

En fait, selon vos besoins et les biens dont vous disposez, vous pouvez choisir un contrat tous risques ou risques spécifiés. Il est également possible de choisir des protections complémentaires à la carte. Communiquez avec un représentant en assurance de dommages pour plus de détails.

Faites un inventaire de vos biens

Fermez les yeux et tentez de faire la liste de tous les objets qui se trouvent dans votre salon. Pas évident, n’est-ce pas? Vous en avez sûrement oublié! Pourriez-vous vraiment évaluer la valeur de tout ce que vous possédez?

En prenant le temps de faire un inventaire de vos biens, vous pourrez choisir un montant d’assurance à la hauteur de vos possessions. En cas de sinistre, vous n’aurez pas de mauvaises surprises et le processus de réclamation sera plus simple!

Pour ce faire, listez tous vos biens par pièce de votre logement. Idéalement, prenez aussi vos effets personnels en photo ou filmez-les. Gardez votre inventaire en lieu sûr, par exemple dans un coffre bancaire.

Maintenant, vous connaissez bien le pourquoi et le comment de l’assurance habitation pour locataire! Sachez enfin que vous pouvez faire des économies intéressantes. Comment? En magasinant, bien sûr, mais aussi en combinant vos assurances auprès d’un même assureur. Chez Promutuel Assurance, nous offrons par exemple des rabais aux personnes qui assurent leur auto et leur habitation chez nous. N’hésitez pas à faire une demande de soumission combinée!