30 Avril 2020

Besoin d’un aide-mémoire pour l’entretien de votre maison au printemps?

64031 4169 int_00_2004_349619_gouttieres.jpg public://int_00_2004_349619_gouttieres.jpg image/jpeg 101791 1 1588274154 int_00_2004_349619_gouttieres.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Ces temps-ci, on entend plusieurs personnes dire que le moment est propice à un entretien saisonnier de la maison. C’est une excellente idée quand on pense à la paix d’esprit qu’apporte l’accomplissement de ce rituel annuel de prévention! Avoir une assurance habitation est bien sûr indispensable, mais cette protection doit être jumelée à de bonnes habitudes pour prévenir les sinistres ou, à tout le moins, en réduire grandement les risques.

Pour que vous puissiez procéder efficacement à l’entretien de votre maison au printemps, on a demandé à nos experts en prévention de vous préparer un aide-mémoire pratique. Il se divise en 10 choses importantes à inspecter à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison. Vous trouverez aussi des conseils et des suggestions de travaux de maison.

Ce n’est pas si ardu qu’on peut le penser! Vous n’avez qu’à cocher les éléments de la liste au fur et à mesure, puis à profiter du doux sentiment du devoir accompli. On y va? C’est parti!

1. On examine la tuyauterie sous les lavabos

Entretenir sa maison nécessite diverses petites vérifications. Votre ménage du printemps ne devrait donc pas se limiter au lavage des fenêtres, du plancher et autres, même si cela, on va se le dire, est très satisfaisant!

Contempler la tuyauterie sous les lavabos n’est pas un passe-temps des plus inspirants selon vous? On est bien d’accord. Toutefois, sachez que certains produits d’entretien ménager sont corrosifs. Au moindre signe de détérioration, il est vraiment important de remplacer votre tuyauterie. Vérifier son état est une étape incontournable de votre entretien saisonnier pour prévenir des dégâts malheureux.

2. On poursuit avec les boyaux de la laveuse

Votre laveuse vous rend de précieux services. Si vous voulez qu’elle ne vous réserve pas de mauvaises surprises, vous devez vérifier l’état de ses boyaux au moins une fois par année. Cette petite inspection vous permettra de surveiller les signes de détérioration tels que des craquelures, des boursouflures ou de la corrosion. Si vous en voyez, remplacez les boyaux sans tarder.

On recommande d’utiliser des boyaux en acier tressé, plus durables et moins risqués que ceux en caoutchouc. D’ailleurs, quel que soit leur état, une bonne prévention consiste à remplacer les boyaux de caoutchouc tous les 5 ans, alors que ceux en acier tressé peuvent être conservés 10 ans.

Truc de prévention − Le meilleur moyen de prévenir tous risques est de prendre l’habitude, après chaque lavage, de fermer les valves ou robinets d’arrêt qui se trouvent sur le mur, derrière la laveuse.

3. On n’oublie pas les boyaux du lave-vaisselle et du réfrigérateur

Le lave-vaisselle est un allié de taille et il mérite vos bons soins! On vous propose donc l’exercice suivant : régulièrement, notamment durant votre entretien saisonnier, penchez-vous un peu pour examiner le boyau d’évacuation, situé en dessous ou à l’arrière du lave-vaisselle, et celui qui se trouve sous l’évier de la cuisine, là où l’appareil est branché. Vous serez ainsi capable de repérer de petites fuites possibles qui, avec le temps, entraînent notamment de la moisissure

Pour ce qui est des réfrigérateurs, certains ont une alimentation à l’eau. Il est donc important de vérifier le boyau d’alimentation afin de s’assurer qu’il est en bon état pour éviter les mauvaises surprises et un dégât d’eau. On vous recommande de remplacer le boyau fourni par le manufacturier s’il est en plastique par un tuyau de raccordement (en eau) en acier tressé qui sera de meilleure qualité.

4. On passe en revue les installations entourant le chauffe-eau

Votre chauffe-eau peut représenter un risque de dégâts d’eau important de nature à occasionner des travaux de maison très dispendieux pour les réparer. C’est pourquoi, en plus d’une assurance habitation couvrant ce type de sinistre, on vous conseille fortement de l’inspecter régulièrement et de le changer tous les 10 ans. Vidangez aussi votre chauffe-eau afin d’éliminer les dépôts accumulés dans le fond du réservoir et de prévenir l’entartrage des éléments chauffants.

Signes à surveiller − Si vous constatez que votre eau chaude est en moins grande quantité ou que votre eau est carrément moins chaude, ça peut indiquer que votre chauffe-eau prend de l’âge. Des taches de rouille sont visibles dans le bas du chauffe-eau? Attention : il y a peut-être une brèche et un léger écoulement graduel et continu.

5. On détecte les fuites d’eau

Prévenir les dégâts d’eau devrait être une priorité, car ils sont la plus grande cause de sinistres. La détection des fuites d’eau est un geste essentiel de prévention, y compris lors de l’entretien de la maison au printemps. À cet égard, sachez où se trouve l’emplacement de la valve de l’entrée d’eau principale et assurez-vous que tous les membres de votre famille en soient également avisés. En cas de sinistre, le temps de réaction sera beaucoup plus court et les dégâts, beaucoup moins importants!

Truc de prévention − Évaluez la possibilité d’installer un détecteur de fuite d’eau, dont le rôle est de sonner l’alarme et de provoquer automatiquement la fermeture de la valve d’entrée d’eau en cas de fuite. Chez Promutuel Assurance, on accorde un rabais substantiel sur l’assurance habitation pour l’installation d’un tel système qui réduit considérablement l’incidence des sinistres par l’eau.

6. On vérifie l’état des joints de calfeutrage des appareils sanitaires

Il ne faut surtout pas négliger le calfeutrage du bain, de la douche et de l’évier afin de prévenir les infiltrations d’eau. Au fil du temps, les joints perdent leur élasticité. Ils ont tendance à se fendiller, à s’effriter et même à moisir. Bref, ils vieillissent et pourraient vous jouer de vilains tours! Les douches quotidiennes, combinées à un manque d’étanchéité, peuvent entraîner des problèmes. Une inspection périodique est donc recommandée. Alors, pourquoi pas durant l’entretien saisonnier?

7. On nettoie le clapet antiretour et on s’assure qu’il est fonctionnel

Le clapet anti-retour est un dispositif qui empêche les eaux de l’égout municipal surchargé de refouler dans le sous-sol. Un entretien régulier permet d’assurer son bon fonctionnement. Pour ce faire, enlevez tout débris qui pourrait nuire.

Petit conseil additionnel − N’oubliez pas de porter des gants!

8. On procède à une inspection visuelle de la fondation

On vous conseille de vérifier l’état de la fondation par une inspection intérieure (quand c’est possible) et extérieure du bâtiment. Surveillez l’apparition de trous, de fissures, de fentes ou de déplacements visibles. Ayez aussi à l’œil d’autres indices, par exemple de l’humidité provoquant la dégradation du béton à la base des murs et sur le plancher ou de l’eau qui s’infiltre à la base des murs.

9. On prend le temps de nettoyer les gouttières

Cette tâche est souvent négligée, reportée, voire oubliée. Elle doit pourtant faire partie de votre ménage du printemps. Il suffit d’enlever les feuilles et les débris à la main en prenant soin de porter des gants, puis d’utiliser un tuyau d’arrosage pour tout nettoyer, y compris le tuyau de descente pluviale. Si vous utilisez une échelle, respectez bien les consignes de sécurité pour les travaux en hauteur.

10. On termine avec l’entretien des descentes pluviales

En nettoyant vos gouttières, si vous remarquez que l’eau s’écoulant de votre tuyau de descente pluviale est un mince filet, c’est peut-être un signe que le tuyau est obstrué. Prenez alors de nouveau votre tuyau d’arrosage, insérez-le dans le tuyau de descente pluviale en passant par le bas, tournez le tuyau d’arrosage vers le haut et arrosez. De cette manière, toute obstruction à l’intérieur du tuyau devrait être délogée, et l’eau pourra de nouveau couler librement.

Bravo! Vous avez réalisé toutes les étapes de notre aide-mémoire pour l’entretien de votre maison au printemps. Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle comprend les éléments les plus importants pour prévenir les sinistres et déterminer quels travaux de maison doivent être effectués rapidement. Comme vous êtes sur une belle lancée, vous pouvez aussi préparer votre terrain pour l’été!

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour obtenir de l’information sur l’assurance habitation. Nos experts en prévention sont LÀ pour vous donner d’autres judicieux conseils.