19 Novembre 2020

Assurance habitation : ce qu’il faut savoir avant d’acheter une maison multigénérationnelle

70115 7713 bigeneration.jpg public://bigeneration.jpg image/jpeg 347943 1 1605811537 bigeneration.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Plusieurs pensent à tort qu’une maison multigénérationnelle est en fait un simple duplex dans lequel deux générations d'une même famille habitent avec chacune leurs parties respectives. Ce n’est pas le cas!

Vous songez à acheter une propriété offrant un logement ou un espace de vie qui pourrait loger un ou des membres de votre famille, tout en préservant un sentiment d’intimité? Pour prendre une décision éclairée, apprenez-en plus sur ce qu’est une maison multigénérationnelle et sur ce que l’achat d’une telle résidence implique en matière d’assurance habitation.

Qu’est-ce qu’une maison multigénérationnelle?

Une maison « multigénérationnelle », communément appelée « bigénérationnelle » ou encore « intergénérationnelle », est une maison individuelle (ou unifamiliale) dans laquelle un logement ou un espace de vie est aménagé afin de permettre à une ou plusieurs autres générations d'une même famille d'habiter sous un même toit.

Qui peut habiter cet espace? Le ou les occupants doivent absolument avoir un lien de parenté ou d’alliance avec les propriétaires de la maison. On parle habituellement de parents ou d’enfants.

En quelques mots, la maison multigénérationnelle est :

  • unifamiliale
  • formée d’un logement principal et d’un logement secondaire annexé à la maison principale
  • de juridiction municipale
  • conçue pour permettre à des personnes avec un lien de parenté ou d’alliance de cohabiter, tout en ayant un sentiment d’intimité

Des lois qui varient d’une municipalité à l’autre

De façon générale, la maison et le logement dit « indépendant » sont regroupés sous une seule adresse. Ils partagent, entre autres, la même boîte aux lettres. Par contre, selon Revenu Québec, pour qu’il soit déclaré « indépendant », le logement doit avoir une certaine autonomie. Par exemple, il aura sa propre porte d’entrée, une entrée électrique distincte, sa propre cuisine, sa salle de bain, etc.

Il est toutefois important de savoir que les caractéristiques spécifiques d’une maison multigénérationnelle sont de juridiction municipale. De ce fait, si vous prévoyez acheter ce type de maison, informez-vous auprès des municipalités concernées lors de votre magasinage ou encore de vos projets de transformation d'une maison unifamiliale en maison intergénérationnelle. Ne tenez pas pour acquis que les règlements sont identiques d'une municipalité à l'autre! Ils peuvent varier beaucoup.

Par exemple, la Ville de Longueuil permet les maisons multigénérationnelles dans le Vieux-Longueuil, mais seulement avec des logements au rez-de-chaussée qui ne doivent pas représenter plus de 45 % de la superficie totale de la propriété. À Repentigny, ces maisons ne sont pas permises, alors qu’à Québec, des lois uniformes s’appliquent à certains arrondissements. À Greenfield Park, on oblige même la destruction du second logement lorsque le ou les occupants cessent d’y habiter.

Pourquoi acheter une maison multigénérationnelle?

Maintenant que vous en savez davantage sur les particularités de ce type de propriété, une question se pose : la maison multigénérationnelle est-elle faite pour vous? Voici quelques éléments qui vous aideront à y voir plus clair!

La maison multigénérationnelle présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’une option rassurante et humaine pour les personnes qui souhaitent offrir à leurs parents vieillissants un environnement plus intime qu’une résidence de personnes âgées.

Avec une population vieillissante, les deux paliers gouvernementaux offrent des crédits pour la rénovation d’une propriété afin de la transformer en maison multigénérationnelle, en plus d’un crédit d’impôt pour l’hébergement d’une personne de 70 ans et plus. Plus précisément, le propriétaire d’une maison multigénérationnelle pourrait déduire les dépenses liées aux intérêts hypothécaires, aux taxes municipales et scolaires, à l’assurance habitation, à l’entretien et aux rénovations ainsi qu’aux factures de services publics. De plus, dans la mesure où les occupants du logement indépendant sont aptes à le faire, ils peuvent contribuer aux paiements des frais d’hypothèque, de chauffage et d’électricité. Aussi, avoir ses parents retraités à proximité peut faciliter la vie, notamment pour la garde des enfants, l’entretien de la maison et la préparation des repas.

D’autre part, le principal inconvénient de la maison multigénérationnelle est le budget imposant que peuvent parfois représenter les travaux nécessaires pour créer le logement indépendant, l’adapter aux règlements de la municipalité et pouvoir bénéficier au maximum de ses avantages. Il faut s’attendre à ce qu’une maison multigénérationnelle déjà aménagée soit 9 % plus chère qu’une maison traditionnelle.

À cela s’ajoute le risque potentiel de ternir le climat familial en raison du manque d’intimité. La revente des maisons multigénérationnelles peut également être un enjeu. En effet, compte tenu de leur aménagement particulier, elles peuvent prendre plus de temps à être vendues (17 jours de plus que la vente d’une maison standard). De plus, les propriétaires de ce type de maison peuvent se voir refuser l’exemption d’impôt sur les gains en capital lors de la vente, puisque les autorités pourraient considérer la propriété comme une maison à revenus.

En bref, voici les pour et les contre de la maison multigénérationnelle :

Les pour :

  • Offre un sentiment de sécurité aux membres de la famille
  • Facilite la conciliation travail-famille
  • Favorise l’enrichissement des relations familiales et la transmission des connaissances de génération en génération
  • Permet le partage des tâches et frais liés à la maison
  • Est admissible aux programmes municipaux, aux avantages fiscaux et aux crédits d’impôt applicables

Les contre :

  • Doit respecter des règlements municipaux parfois sévères et stricts
  • Est plus dispendieuse à l’achat et comporte des coûts d’aménagement importants
  • Présente un risque de conflits
  • Demande plus de temps à revendre
  • Est soumise à des limitations fiscales

Finalement, au moment de prendre votre décision d’acheter ou non une maison multigénérationnelle, il est essentiel de vous assurer que les membres de votre famille avec lesquels vous souhaitez cohabiter et vous êtes tous sur la même longueur d’onde et que vous avez des attentes similaires.

Acheter une maison multigénérationnelle : bon à savoir

Vous avez pris votre décision et souhaitez aller de l’avant avec l’achat d’une maison multigénérationnelle? Sachez que l’acquisition (seul ou avec votre partenaire) d’une maison de ce type n’aura aucun impact sur les taux d’intérêt ou les critères d’obtention d’un prêt hypothécaire. Comme pour toute maison standard, le prêt vous sera accordé selon votre capacité à le rembourser, la valeur de la maison et votre dossier de crédit.

Si le ou les futurs occupants du second logement en font l’acquisition avec vous, on parle de l’achat d’une copropriété indivise. Vous devrez alors avoir recours aux services d’un notaire pour élaborer un contrat définissant les droits et obligations de chacun des copropriétaires.

Maison multigénérationnelle et assurance habitation

Étant donné les caractéristiques spécifiques de la maison multigénérationnelle, il est normal que vous vous posiez des questions en lien avec l’assurance habitation.

En tant que propriétaire, votre assurance habitation couvrira vos biens et vos meubles pour le montant d'assurance sélectionné, en plus de vous fournir l’assurance responsabilité civile pour vous protéger en cas de dommages matériels et corporels causés à d’autres personnes. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour en savoir plus à propos de couvertures offertes pour votre situation précise.

Et pour les occupants de votre logement indépendant? Ils doivent s'occuper de couvrir leurs biens meubles de manière autonome, par exemple en souscrivant une assurance habitation pour locataire. Dans le cas d’un sinistre, l’occupant pourra faire sa propre réclamation pour être indemnisé, selon les termes de son contrat, pour les biens endommagés par le sinistre. Comme bien des éléments dans le monde de l’assurance, tout n’est pas blanc ou noir : l’assurance de la maison bigénération peut prendre plusieurs formes.

Qu’il s’agisse d’une maison multigénérationnelle ou non, il est toujours recommandé de contacter votre représentant en assurance avant d’acheter une propriété, question d’avoir une meilleure idée des protections qui vous seront nécessaires.