07 Avril 2020

Un objet percute votre voiture : couvert ou pas par votre assurance auto?

63727 4169 int_00_2004_347266_blogue_basket.jpg public://int_00_2004_347266_blogue_basket.jpg image/jpeg 148179 1 1586361071 int_00_2004_347266_blogue_basket.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les événements météo extrêmes n’ont pas fini de provoquer de mauvaises surprises! Puisque ce phénomène fait maintenant partie de nos vies, autant s’y adapter, dans la mesure du possible, tout en misant sur la prévention et de bonnes protections d’assurance.

De toute façon, un objet qui percute votre auto, ça peut vous arriver, que cela soit causé par le vent, comme dans notre publicité ci-dessous, ou par d’autres situations. Alors, êtes-vous couvert ou pas pour ce type de dommages par les garanties que vous avez actuellement dans votre contrat d’assurance auto? Lisez ce qui suit pour obtenir toutes les réponses.

SURVOL DE L’ASSURANCE AUTO AU QUÉBE

Commençons par prendre du recul pour y voir plus clair. Comment fonctionne l’assurance auto au Québec? En gros, ça se divise en deux : la partie obligatoire et la partie facultative. Connaître l’étendue de vos protections vous permettra de répondre à la question générale : accident d’auto : couvert ou non?

Les deux parties du contrat d’assurance auto

La partie obligatoire : l’assurance responsabilité civile

La loi vous oblige à souscrire au minimum un montant de 50 000 $ pour votre responsabilité civile, mais il est conseillé d’avoir une couverture de 1 à 2 millions, surtout si vous voyagez aux États-Unis. Dans le monde de l’assurance, on appelle ça le chapitre A de votre contrat, alors que dans le langage populaire, on parle d’être « assuré d’un bord ». Votre assurance responsabilité civile couvre :

  • les dommages matériels à votre véhicule lors d’une collision au Québec dont vous n’êtes pas responsable, conformément à la Convention d’indemnisation directe (CID)
  • les dommages corporels et matériels causés à un tiers dont vous êtes civilement responsable survenant à l’extérieur du Québec
  • les dommages matériels et corporels causés à un tiers dont vous êtes civilement responsable, notamment ceux qui ne relèvent pas de la SAAQ

Comme vous pouvez le constater, cette portion obligatoire est très importante. Vous êtes peut-être en train de vous dire : « C’est intéressant, mais est-ce que ça s’applique à un objet qui percute ma voiture? ». La réponse est « non », mais on y arrive maintenant.

La partie facultative : les protections avec et sans collision

En plus de l’assurance responsabilité civile obligatoire, vous pouvez souscrire diverses protections optionnelles qui permettent de couvrir plusieurs types de dommages à votre véhicule. Il s’agit du chapitre B qui s’ajoute pour vous permettre d’être « assuré des deux bords ». Vous avez un grand choix de protections à ce chapitre selon vos besoins et votre situation.

Ici, on aborde vraiment, entre autres, laquestion sur l’assurance auto concernant le cas du panier de basket, comme dans la vidéo, ou autre objet qui percuterait votre auto. Les principales protections supplémentaires offertes sont les suivantes :

A) Risques de collision et de renversement – Cette protection couvre les dommages touchant votre véhicule résultant d’un renversement ou d’une collision si vous êtes responsable de l’accident (ex. : votre véhicule frappe un autre véhicule, un mur, un lampadaire ou vous en perdez la maîtrise). Elle s’applique également si vous êtes victime d’un délit de fuite.

B) Tous les risques sauf collision ou renversement – Cette protection couvre les dommages à votre auto qui ne résultent pas d’un accident routier. On parle, entre autres, de la collision avec un animal, du vol de votre véhicule, du bris de pare-brise, des dommages causés par le vent (bingo!), de la grêle, de l'eau ou d’un objet qui tombe sur votre voiture (bingo!).

C) Tous risques − Cette protection inclut les deux types de protections précédentes. C’est la totale, car elle couvre tous les risques assurables, sauf ceux qui sont exclus par votre contrat d’assurance auto.

D) Risques spécifiques – Il s’agit d’une protection limitée couvrant certains risques bien précis nommés dans le contrat.

Comment faire votre choix? Différents facteurs entrent en ligne de compte : voiture neuve, usagée, en location, etc. Si vous avez une voiture neuve, vous avez intérêt à couvrir la majorité des risques. De plus, les locateurs et les créanciers exigent habituellement les protections avec et sans collision.

Une option intéressante est de combiner l’option A et B ci-dessus et de choisir deux franchises différentes au lieu d’une seule franchise globale liée à la protection tous risques. Aussi, il existe des avenants que vous pouvez ajouter, le plus populaire étant la valeur à neuf, et des formules tout-en-un qui offrent une protection optimale pour le véhicule et son conducteur. Chez Promutuel Assurance, on propose PROPLAN, qui comprend notamment la responsabilité civile optimisée, des frais remboursés, et une protection pour les véhicules loués ou empruntés.

LE MOMENT DE VÉRITÉ

Alors, si votre panier de basket à l’extérieur tombe sur votre voiture à cause du vent, êtes-vous couvert ou pas? Disons qu’on vous a donné des indices… Comme il s’agit d’un accident sans collision, vous êtes couvert si vous avez la garantie « tous risques » ou « tous les risques sauf collision ou renversement ». C’est comme l’assurance en cas de tornade, qui est également comprise dans ces garanties. Les tornades sont rares au Québec, mais si des objets volent à cause d’une tornade et tombe sur votre auto, vous serez aussi couvert.

Et si c’était plutôt un objet du voisin, par exemple son arbre, qui causait des dommages à votre auto? La première chose à faire est toujours d’appeler votre assureur. Le voisin fera la même chose. Mais comme l’objet ne vous appartient pas, qui paiera dans ce cas? Si vous êtes couvert pour ce risque dans votre assurance auto, votre assureur va vous indemniser. Toutefois, si vous ne l’êtes pas, vous aurez peut-être des démarches différentes à entreprendre impliquant votre voisin.

On pourrait donner plusieurs autres exemples, mais vous avez maintenant les clés pour bien comprendre ce qui est couvert ou pas selon les différentes protections offertes. Vous constatez que vous n’avez pas toutes celles qu’il vous faudrait? Communiquez avec votre représentant pour en avoir le cœur net. N’hésitez pas aussi à nous faire une demande de soumission d’assurance habitation. On est LÀ pour vous offrir un service personnalisé et des protections de qualité!