30 Septembre 2020

Quoi faire à l’automne pour éviter les infiltrations d’eau

68767 4169 int_00_2009_365627_blogue_infiltrationeau_980x500.jpg public://int_00_2009_365627_blogue_infiltrationeau_980x500.jpg image/jpeg 104212 1 1601478333 int_00_2009_365627_blogue_infiltrationeau_980x500.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Saviez-vous que l’automne est la meilleure saison pour détecter et prévenir les risques d’infiltration d’eau? Dans le cadre de l’entretien de votre maison à l’automne, il est donc primordial d’inclure diverses actions pour éviter, dans la mesure du possible, de malheureux sinistres par l’eau, lesquels provoquent souvent bien des désagréments.

En effet, puisque les dégâts d’eau constituent la principale cause de réclamation en assurance habitation, vous avez tout intérêt à vous protéger adéquatement contre ce fléau. Pour vous y aider, on vous donne nos conseils de prévention et d’entretien qui pourront vous servir d’aide-mémoire automnal. En les suivant, vous mettez toutes les chances de votre côté!

DÉGÂTS D’EAU : PLUSIEURS CAUSES, PLUSIEURS ACTIONS!

D’entrée de jeu, il convient d’insister sur les nombreux risques qui existent en matière de dommages par l’eau. De plus, si vous êtes propriétaire d’un condo, la gestion de ces risques pour éviter un dégât d’eau en copropriété exige des efforts du syndicat et de chacun des copropriétaires. En fait, que vous soyez locataire, propriétaire ou copropriétaire, du tuyau de laveuse qui coule au chauffe-eau défectueux, en passant par des problèmes de toiture, vous n’êtes pas à l’abri des sinistres par l’eau dont les causes peuvent être multiples.

C’est pourquoi plusieurs actions doivent être posées. Faites rimer votre automne avec prévention en vous attardant aux éléments suivants!

Drainage de toiture

Les infiltrations d’eau par le toit sont fréquentes, ce qui fait du drainage de votre toiture un processus à avoir à l’œil. Si vous avez une maison à toit plat, notez que l’eau doit être dirigée vers l’égout pluvial. Il faut vous assurer que les avaloirs de toit sont libérés de tous les débris, notamment de feuilles. Pour bien comprendre comment procéder dans l’évacuation efficace de l’eau pluviale, les fiches pratiques préparées par la Régie du bâtiment peuvent vous être très utiles.

Pour les toits en pente, l’installation d’une gouttière est recommandée. L’extrémité de la descente doit être munie d’une section de gouttière horizontale ou d’un déflecteur pour canaliser l’eau le plus loin possible des fondations. Chaque automne, vérifiez si les gouttières sont obstruées. Si c’est le cas, il est important de les dégager ou d’installer un protège- gouttières contre les obstructions.

Évacuation de l’eau de surface

Retenez qu’une pente de 10 % devrait être aménagée sur tout le périmètre des fondations de votre habitation afin de permettre le ruissellement de l’eau de surface vers l’extérieur des fondations, et ce, à au moins 6 pieds (1,8 mètre) à l’aide d’une section horizontale. N’oubliez-pas que l’évacuation des descentes de gouttière ne doit pas être reliée directement au drain français.

Réparation des fissures

Ah, les satanées fissures souvent à l’origine d’infiltrations d’eau! À ce sujet, sachez que la réparation des fissures est nécessaire, mais ne permet pas toujours de régler les problèmes. En effet, l’eau est pleine de surprises et peut réapparaître aux joints des fondations et du plancher ou prendre la forme d’une humidité excessive.

La bonne pratique consiste donc à assurer avant tout un bon drainage du terrain et autour des fondations. L’idée est de favoriser une bonne étanchéité à l’eau avant le colmatage des fissures. Peu importe le type de fissures, on vous recommande de faire appel à des professionnels. Grâce à leur expertise, ils seront en mesure de déterminer les actions à prendre pour que les réparations soient adéquates et permanentes.

Entretien des accès extérieurs

Veillez à ce que vos caniveaux (avaloirs) soient dégagés et nettoyés en tout temps, ce qui permettra l’évacuation efficace de l’eau lors de fortes pluies ou de la fonte des neiges.

Nettoyage des margelles

Les margelles doivent toujours être propres et bien drainées. Un petit truc : quand vous les nettoyez, profitez de l’occasion pour vérifier si le scellant des fenêtres est en bonne condition.

Entretien de la pompe puisard au sous-sol

Si l’eau de drainage est évacuée vers le réseau pluvial municipal, un fossé ou autre au moyen d’une pompe, une attention particulière doit être accordée à votre installation. Notez qu’un nettoyage est requis au moins deux fois par année. Faites-en un à l’automne! Pour vous assurer de son bon fonctionnement, il faut l’actionner en versant de l’eau dans le bassin. Il est d’ailleurs fortement suggéré d’installer une deuxième pompe à un niveau plus élevé qui prendra le relais en cas de défaillance de la principale.

Si vous êtes branché au réseau d’aqueduc municipal, n’hésitez pas à vous procurer une pompe à venturi en complément de la pompe principale. Il s’agit d’une pompe d’urgence qui fonctionne sans électricité, seulement par la pression de l’eau du réseau municipal. Sachez qu’il existe aussi des pompes à 12 volts alimentées par une batterie en cas d’interruption de l’électricité. Si la pompe principale cesse de fonctionner, l’installation d’un détecteur d’eau au niveau de la pompe de relais vous permettra de le savoir.

Des signes à surveiller

Si vous constatez un taux d’humidité élevé, une odeur d’humidité, de la moisissure sur les matériaux de finition ou tout autre signe inquiétant, il est possible que votre système de drainage ne soit plus fonctionnel. Réagissez alors rapidement en communiquant avec un spécialiste dans le domaine qui pourra déterminer le problème et apporter des correctifs permanents pour éviter les infiltrations d’eau.

DÉGÂTS D’EAU : PENSEZ À L’ASSURANCE HABITATION

Bien sûr, dans toutes vos actions de prévention concernant l’eau, souscrire une bonne assurance habitation est une démarche essentielle. Pour pouvoir faire une réclamation pour un dégât d’eau , il vous faut d’abord les bonnes protections. À cet égard, il existe des protections de base et des protections complémentaires (avenants).

Certains dégâts d’eau accidentels sont couverts par le contrat de base en assurance habitation, notamment ceux causés par une installation sanitaire (baignoire qui déborde, tuyau de lave-vaisselle en marche qui éclate, etc.). Toutefois, dans d’autres situations, vous devez avoir souscrit des protections complémentaires pour les dommages causés par une infiltration d’eau au-dessus des fondations ou au niveau des fondations et le refoulement des égouts. Comme ces types de dommages par l’eau peuvent représenter des frais élevés en réparation, contacter un représentant en assurance de dommages pour en savoir davantage est la meilleure façon d’avoir l’esprit en paix.

Chez Promutuel Assurance, on a à cœur de bien vous conseiller en matière de prévention et de vous offrir des protections adaptées à vos besoins et à votre réalité. On vous invite à communiquer avec nos agents et à faire une demande de soumission en assurance habitation. Comme on est présents dans toutes les régions, vous pourrez constater les grands avantages de cette proximité!