17 Avril 2019

Ménage de printemps extérieur : préparez votre terrain pour l’été

54251 4169 int_00_1903_288897_menageprintemps.jpg public://int_00_1903_288897_menageprintemps.jpg image/jpeg 74858 1 1555517389 int_00_1903_288897_menageprintemps.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Le vrai printemps commence à se montrer le bout du nez et à réchauffer l’ambiance. La neige fond et, petit à petit, vous voyez poindre votre pelouse, votre terrasse… Le temps parfait pour préparer votre maison et votre cour pour la venue de l’été. Pour faire le ménage de printemps extérieur, quoi! Voici quelques conseils et des trucs importants qui vous seront utiles.

Votre pelouse : ramassez et râtelez

Feuilles mortes de l’automne restantes, morceaux de carton et autres déchets amenés par le vent, pommes de pin et branches tombées sous la force de la neige… Faire le tour de votre terrain et ramasser tout cela est l’une des premières étapes de votre ménage de printemps. Votre pelouse a besoin de respirer pour bien pousser.

Si vous ne pratiquez pas le feuillicyclage, il peut en effet y avoir encore des feuilles complètes sur la pelouse. Passez le râteau pour les ramasser. Si, au contraire, vous les avez déchiquetées avec votre tondeuse au lieu de les ramasser, laissez-les continuer à se décomposer et à faire leur travail d’engrais.

Pour ramasser ce qui traîne, mettez des gants. Faites bien attention aux morceaux de verre, de métal rouillé ou aux bouts pointus des branches. Séparez bien les différents types de déchets afin de les envoyer au bon endroit. Par exemple, les bouts de métal peuvent être déposés à certains écocentres. Si vous faites du compost maison, vous pouvez y déposer les feuilles ou vérifier si votre ville organise une collecte des déchets « verts » au printemps pour les feuilles mortes et les branches.

Vos plates-bandes, arbustes et arbres : dégagez, taillez et élaguez

Vous avez des plates-bandes? C’est le temps de les nettoyer. Retirez, si vous en avez, les protections hivernales. Enlevez ensuite les feuilles et les tiges mortes de vos vivaces; arrachez les annuelles que vous allez remplacer. Dégagez le sol des saletés nuisibles comme les cocottes, les feuilles, etc.

Faites la même chose avec vos arbustes et vos haies. Taillez-les au besoin. Prenez garde de le faire alors qu’ils sont « en dormance », c’est-à-dire qu’il n’y a pas de bourgeons, de fleurs ou de feuilles qui poussent.

Pour ce genre de travaux, portez toujours des gants de travail et utilisez des cisailles ou ciseaux bien aiguisés.

Si vous avez des arbres, c’est aussi un bon moment pour les faire élaguer, et ce, surtout si leurs branches touchent votre maison ou sont très près des fils électriques. Ça vous permet aussi parfois d’ouvrir un toit de feuillage trop dense et d’éclaircir un peu votre vue, de laisser passer la lumière. Attention : le mieux est de faire appel à un professionnel pour ce genre de travail.

Les gouttières : videz et désencrassez

Avec la neige accumulée qui fond sur votre toit et tous les débris qui échouent dans vos gouttières, elles deviennent vite engorgées et cela peut causer des dommages à votre toit. Pour les nettoyer, vous aurez besoin :

  • D’une bonne échelle
  • De gants de caoutchouc
  • D’un transplantoir ou d’une petite pelle de jardin
  • D’un boyau d’arrosage assez long pour pouvoir bien le manipuler à la hauteur des gouttières

Et n’oubliez pas de vous habiller avec du vieux : c’est salissant. Avec ces outils, videz les gouttières de tout ce qu’elles contiennent et rincez-les à l’eau. Assurez-vous bien que l’eau s’écoule là où elle doit le faire.

Si vous n’avez pas le temps ou que vous n’êtes pas à l’aise de travailler en hauteur, faites appel à un professionnel.

Les fenêtres, la terrasse et la maison : lavez, inspectez et protégez

Armé d’un boyau d’arrosage ou d’une machine à pression ainsi que d’une brosse et de savon, au besoin, lavez :

  • Votre terrasse
  • Le revêtement extérieur de la maison
  • Les fenêtres et les moustiquaires
  • Le mobilier de jardin

Pour les fenêtres, assurez-vous d’avoir des linges secs ou une bonne raclette pour bien les essuyer. Profitez-en pour inspecter votre maison à la recherche d’anomalies ou de bris :

  • Trous dans les moustiquaires
  • Calfeutrage des fenêtres usé
  • Fissures dans les fondations
  • Bris du revêtement
  • Toiture endommagée
  • Etc.

Bref, vérifiez si le bâtiment, ses fenêtres et son toit ont subi des dommages durant l’hiver. Au besoin, faites réparer le bris. Ça peut aussi être le moment pour faire de la prévention en exécutant certains travaux, par exemple vernir ou teindre votre terrasse, calfeutrer les fenêtres, changer le revêtement.

Le garage et le cabanon : désencombrez et faites de l’ordre

En théorie, votre garage et votre cabanon devraient être des endroits où vous trouvez facilement ce dont vous avez besoin. Mais on le sait, ce n’est pas facile dans la réalité et la cohue du quotidien de les garder en ordre. Le printemps est l’occasion de :

  • Donner ou vendre les objets qui ne vous servent plus
  • Vous débarrasser des produits et matériaux trop vieux ou qui ne peuvent plus servir comme les huiles, peintures, batteries, pneus, etc. en les apportant à un écocentre
  • Classer vos outils
  • Huiler la ou les portes
  • Etc.

Profitez-en aussi pour nettoyer et inspecter :

  • Vos outils de jardinage
  • Votre tondeuse
  • Votre souffleuse
  • Vos vélos
  • Etc.

La piscine : nettoyez et préparez

Bien sûr, si vous avez une piscine, c’est le temps de la préparer pour la saison de la baignade :

  • Passez l’aspirateur
  • Nettoyez les parois intérieures — et extérieures pour une hors terre
  • Lavez la toile solaire
  • Vérifiez le bon fonctionnement de votre filtre et de votre thermopompe
  • Vérifiez les produits qui vous restent
  • Au besoin, ajoutez l’eau qui manque
  • Traitez l’eau
  • Inspectez :
    • la toile
    • les dalles
    • la toile solaire
    • l’échelle
    • le plongeoir
    • la clôture
    • Etc.

Si vous n’avez pas de piscine, mais que vous avez décidé d’en avoir une, c’est le temps de préparer l’endroit où elle devrait prendre place.

Avec tout ça, vous allez être prêt pour bien profiter de votre cour pendant tout l’été. Si, durant votre ménage de printemps, vous avez découvert certains bris, certains sont peut-être couverts par votre assurance. Et si vous en avez profité pour faire des travaux de rénovation, installer une piscine ou acheter du nouvel équipement, pensez à prévenir votre assureur.