29 Septembre 2020

Chauffage au bois : comment disposer des cendres

68746 4169 int_00_2009_366061_blogue_cendrescheminee_980x500.jpg public://int_00_2009_366061_blogue_cendrescheminee_980x500.jpg image/jpeg 133037 1 1601408382 int_00_2009_366061_blogue_cendrescheminee_980x500.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Selon les données de la Sécurité publique du Québec, les appareils de chauffage au bois provoquent en moyenne 235 incendies de bâtiments par année dans la province. Causés par une mauvaise installation, un manque d’entretien ou les cendres chaudes, ces feux mettent en danger la vie d’individus et entraînent de sérieux dommages.

Omettre de ramoner sa cheminée à la fin de la saison froide peut avoir de sérieuses conséquences, notamment l’usure de votre poêle à bois, une intoxication au monoxyde de carbone ainsi que des dommages causés par la fumée et la créosote. C’est pourquoi il est essentiel de bien entretenir votre installation de chauffage chaque année pour diminuer les risques d’incendie, tout comme de disposer régulièrement des cendres de façon sécuritaire. Apprenez-en plus sur les risques associés aux cendres et comment les jeter avec prudence pour protéger votre habitation des dangers du feu.

Gare aux cendres chaudes!

Toujours selon la Sécurité publique du Québec, des 235 incendies de bâtiments causés annuellement par les systèmes de chauffage au bois, 140 sont provoqués en moyenne par un mauvais entreposage des cendres chaudes. De plus, ces dernières figurent parmi les 10 premières sources de chaleur identifiées par les pompiers. En plus de présenter des risques d’incendie, les cendres émettent du monoxyde de carbone, ce qui peut être toxique pour votre santé et celle de vos proches.

Notez que le principal faux pas lié à la disposition des cendres est l’entreposage de celles-ci dans un contenant inapproprié ou inadéquat. Ne sous-estimez jamais la chaleur qui se dégage des cendres, parfois même quand le feu est éteint depuis longtemps. Saviez-vous que les cendres peuvent rester chaudes pendant plus de 72 heures?

Disposer des cendres: les bons gestes

1. Manipulez les cendres avec une pelle en métal : lorsque vous les déplacez du foyer jusqu’au contenant, utilisez une pelle en métal. N’aspirez jamais les cendres chaudes avec un aspirateur!

2. Entreposez-les à l’extérieur : n’entreposez surtout pas les cendres à l’intérieur de la maison ou du garage. Pour prévenir les incendies, conservez-les toujours à l’extérieur dans un contenant approprié.

3. Utilisez un contenant d’entreposage adéquat : entreposez les cendres dans un contenant métallique à fond surélevé et muni d’un couvercle métallique.

4. Éloignez le contenant de la maison : placez le contenant sur une surface non combustible à au moins un mètre de distance des murs de votre maison, du garage et du cabanon. Éloignez-le aussi des éléments inflammables comme les platebandes, les haies, le barbecue et les abris d’auto temporaires.

5. Brassez les cendres régulièrement : brassez fréquemment les cendres dans le contenant. Assurez-vous qu’il n’y a plus aucune fumée ou chaleur lorsque vous les brassez avant de les jeter pour de bon.

6. Attendez au moins sept jours avant de les jeter : comptez environ une semaine avant de transvider les cendres dans un bac à matières organiques ou dans la poubelle. Consultez aussi les règles de votre municipalité en ce qui concerne la disposition des cendres. Pour prendre un maximum de précautions, conservez les cendres tout l’hiver et jetez-les une fois le printemps venu.

Fait intéressant − Saviez-vous que les cendres sont particulièrement riches en éléments nutritifs majeurs comme le phosphore, le potassium et le calcium? Certaines municipalités récoltent les cendres pour les transformer en engrais, diminuant ainsi la quantité de déchets acheminés vers les lieux d’enfouissement. Mais attention! Vous ne devriez pas ajouter de cendres à votre compost par vous-même. En plus des risques d’incendie, les cendres peuvent être néfastes pour certains sols en raison de leur pH ou lorsqu’elles sont utilisées dans le compost en trop grande quantité.

Chauffage au bois : comment se protéger?

Le chauffage au bois est agréable et efficace, mais acheter une propriété munie d’un système de chauffage au bois ou en installer un dans votre maison vient avec les risques d’incendie et ceux associés à la fumée. Protégez vos biens et votre famille en suivant ces conseils :

Entretenez et inspectez votre installation de chauffage au bois :

Chaque printemps, inspectez et entretenez les pièces de votre système de chauffage au bois. Portez une attention particulière aux éléments suivants : la condition générale de votre appareil de chauffage et du conduit de raccordement, le joint d’étanchéité de la porte et l’état de la cheminée.

Faites appel à un professionnel :

Au Québec, plus du tiers des incendies résidentielles débutent dans les cheminées. La créosote, un dépôt formé par la fumée, s’agrippe aux parois de la cheminée et est très inflammable. Réduisez les risques de feu en faisant appel à un ramoneur professionnel.

Éloignez le bois de chauffage :

Le bois est un combustible, ce qui veut dire qu’il est une source potentielle d’incendie importante. C’est pourquoi il est recommandé de stocker un minimum de bois de chauffage à l’intérieur et de le placer loin du foyer ou d’autres sources de chaleur.

Installez des détecteurs de monoxyde de carbone :

En plus des détecteurs de fumée, vous devez installer des détecteurs de monoxyde de carbone si vous avez un appareil de chauffage au bois. Très toxique, ce gaz pourrait mettre en danger votre vie et celle de vos proches. Installez-les près des chambres et des pièces communes à proximité du foyer ainsi qu’au sous-sol. Ils doivent être loin des fenêtres, des portes et des ventilateurs au plafond.

Munissez-vous d’un extincteur portatif :

Si vous avez un poêle au bois, vous devriez avoir au moins un extincteur portatif de 5 livres à poudre chimique de type ABC dans votre résidence.

Vérifiez les clauses de votre police d’assurance habitation :

Chaque année, les feux de cheminée entraînent des pertes matérielles évaluées à 50 000 $ par incendie. Pour éviter un refus ou une modification à votre demande d’indemnité, déclarez à votre assureur toute installation d’un appareil de chauffage à combustible solide dans la maison ou tout autre bâtiment de votre propriété.

Contactez votre représentant Promutuel Assurance ou faites une demande de soumission pour une assurance habitation dès maintenant!