13 Août 2020

Accident et bris d’auto : quelles sont les réparations les plus fréquentes?

67339 7713 int_00_2007_360793_blogueentetes_reparationauto.jpg public://int_00_2007_360793_blogueentetes_reparationauto.jpg image/jpeg 60855 1 1597345343 int_00_2007_360793_blogueentetes_reparationauto.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Avoir une voiture est pratique, voire parfois essentiel, mais vient aussi avec plusieurs responsabilités et coûts associés, notamment son entretien. Les bris sur votre auto, qu’ils soient causés par l’usure normale ou encore un accrochage, doivent habituellement être réparés pour assurer la pérennité de votre véhicule.

Au quotidien, votre auto est exposée à plusieurs risques : accrochages, nids-de-poule, intempéries hivernales, etc. Vous aimeriez savoir quelles sont les réparations d’auto les plus fréquentes et lesquelles sont couvertes par l’assurance automobile? On revoit avec vous les causes de bris de voiture les plus communes, les bris qui en découlent et les protections offertes par l’assurance auto. Vous pourrez ainsi bien entretenir votre véhicule, sans mauvaise surprise.

Les causes de bris de voiture et les bris associés

Bien que certains bris soient causés par l’erreur et l’inattention humaines, plusieurs autres sont indépendants de votre volonté. Découvrez ici-bas les causes les plus fréquentes de dommages d’auto et les réparations qui y sont associées :

Les accidents de la route

1. La distraction

Selon les rapports des policiers, la distraction est la première cause d’accidents sur la route. Manger, boire, regarder son cellulaire et avoir une conversation avec ses passagers en conduisant sont autant de sources de distraction qui peuvent causer des accidents de la route.

2. L’alcool au volant

Selon la SAAQ, chaque année, l’alcool au volant cause en moyenne 110 décès, 260 blessés graves et 1800 blessés légers. Cette cause d’accident de la route facilement évitable est pourtant parmi les plus fréquentes.

3. La vitesse

La vitesse a de nombreux impacts sur la capacité de conduite : elle réduit le champ de vision, en plus d’augmenter la distance de freinage, le temps nécessaire aux manœuvres d’urgence, les risques de dérapage ainsi que la violence des chocs.

Selon certaines études, une réduction de 5 km/h de la part de chaque conducteur pourrait contribuer à réduire le nombre d’accidents de la route de 15 %.

4. La fatigue au volant

La fatigue est l’une des principales causes de décès sur les routes au Québec. Elle provoque en moyenne 78 décès et 8532 blessés par année, et les accidents qui en découlent se produisent généralement l’après-midi ou la nuit.

Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle pour la fatigue au volant. Il suffit d’écouter son corps et de s’arrêter pour faire le plein non pas de carburant, mais d’énergie et de vigilance.

Les réparations fréquentes liées aux accidents

Évidemment, les bris associés aux accidents de la route varient selon la gravité des impacts. En effet, il peut en résulter une simple égratignure en cas d’accrochage mineur ou encore une perte totale lors d’un impact majeur. La carrosserie, les fenêtres et le pare-brise sont souvent abîmés par un accident de la route et nécessitent des réparations ou leur remplacement.

L’hiver

Les intempéries hivernales comme la chute de neige, la glace noire et le verglas ont de sérieuses conséquences sur la sécurité routière au Québec. Il y aurait jusqu’à 30 % plus d’accidents d’auto en hiver.

Pour prévenir les accidents de la route en hiver, assurez-vous de bien déneiger votre pare-brise et vos fenêtres (manquer à cela pourrait vous coûter gros : une amende entre 100 $ et 200 $). Pendant la saison froide, prévoyez une plus grande distance de freinage sur la route. De plus, la sécurité de vos pneus est essentielle. Finalement, il est primordial d’adapter votre conduite aux conditions de la route puisque la vitesse est la cause principale d’accidents durant l’hiver.

Les réparations fréquentes liées à l’hiver

Il est important d’apporter quelques changements à votre équipement d’auto en préparation à l’hiver. En dessous de 7 °C, il est essentiel de changer vos pneus d’été pour des pneus d’hiver et de vous en procurer des nouveaux lorsqu’ils deviennent usés, et ce, en vous fiant aux conseils d’un garagiste. Une vérification générale à l’automne de la batterie et du système de freinage de votre voiture est également primordiale pour un hiver sans tracas.

Les nids-de-poule

Au Québec, le printemps rime souvent avec nids-de-poule. Ennemies des autos, ces crevasses sont particulièrement difficiles pour vos pneus, roues et suspensions. Si vous ne pouvez pas éviter un nid-de-poule, réduisez au moins votre vitesse pour diminuer les risques de bris.

Les réparations fréquentes liées aux nids-de-poule

Quand vous heurtez un nid-de-poule, ce n’est pas seulement votre pneu qui subit les effets de l’impact. En plus de devoir changer un pneu abîmé par un trou de la sorte, vous pourriez être obligé de remplacer un enjoliveur perdu ou une roue pliée/fissurée/brisée, de faire réparer votre suspension et ses pièces (le bras et la biellette de direction) et, éventuellement, de changer vos amortisseurs qui verront leur durée de vie réduite à la suite de l’impact. Dans ce dernier cas, à moins que les dommages ne soient soudains, directs ou accidentels, ils ne seront pas couverts par votre assurance auto.

Les roches sur la route

En plus des nids-de-poule, la période de dégel donne naissance à une autre menace pour les voitures sur la route : les roches. Les assureurs reçoivent en moyenne plus de 180 000 demandes de réclamations pour bris de vitre par année au Québec.

Les réparations fréquentes liées aux roches

Les dommages les plus fréquents causés par les roches sont sans aucun doute les bris de vitre. Deux options s’offrent à vous, dépendamment de l’ampleur du bris sur votre pare-brise : le faire réparer ou le remplacer. En évaluant le bris, un spécialiste pourra vous indiquer la meilleure chose à faire.

L’usure normale

Lorsqu’une voiture est bien entretenue, elle peut durer très longtemps. Effectuer l’entretien périodique de votre auto est donc essentiel pour non seulement prolonger sa durée de vie, mais aussi pour assurer votre sécurité. L’usure normale n’est pas couverte par la police automobile, car il s’agit d’une exclusion. Raison de plus pour bien entretenir votre voiture dès le début!

Les réparations fréquentes liées à l’usure normale

Vous devez effectuer un changement d’huile? Profitez de l’occasion pour faire inspecter les pièces importantes de votre auto par votre mécanicien. Parmi les réparations fréquentes de routine liées à l’usure générale de votre voiture figure le remplacement des disques et des plaquettes des freins, des filtres (à air, à huile, à carburant et à habitacle), de l’antigel, des essuie-glaces, des pneus, des bougies et des courroies.

Après plusieurs années d’utilisation, vous pourriez aussi devoir changer la batterie, l’alternateur, l’embrayage et le démarreur de votre auto.

Le vandalisme

Votre voiture peut aussi être la proie d’actes de vandalisme comme les graffitis, les égratignures, le bris de châssis, les pneus crevés et le vol.

Les réparations fréquentes liées au vandalisme

Les réparations les plus fréquentes liées au vandalisme touchent habituellement la carrosserie, la peinture, les vitres, les miroirs et les pneus. Dépendamment de la gravité de l’acte, vous pourriez devoir réparer ou remplacer les pièces affectées.

Protégez votre voiture des incidents malheureux

Souscrire une assurance auto est obligatoire au Québec. En plus de vous protéger en cas d’accidents, elle peut aussi couvrir des dépenses liées aux réparations d’auto nécessaires.

Les protections offertes par l’assurance auto

L’assurance auto vous procure une protection en deux volets : assurance responsabilité et assurance contre les dommages à votre véhicule. La protection de base est la responsabilité civile automobile obligatoire selon la loi. La protection complète offre au propriétaire quatre protections différentes en cas de dommages au véhicule :

  • tous risques
  • risques de collision et de renversement
  • tous les risques sauf collision ou renversement (incendie, vol, vandalisme, grêle, crue des eaux, etc.)
  • risques spécifiques (ex. : incendie, vol)

Il est également possible de bonifier votre couverture par les protections complémentaires qui vous conviennent. La valeur à neuf (modification à l’indemnisation), les frais de déplacement, la responsabilité civile du fait de dommages causés à des véhicules dont l’assuré désigné n’est pas propriétaire (ex. : loués ou empruntés) et le remboursement des frais liés à un accident sont tous des exemples de protections complémentaires.

Faites une demande de soumission pour une assurance auto avec Promutuel Assurance ou contactez votre représentant pour discuter de votre contrat dès maintenant afin de rouler l’esprit tranquille!