07 Mai 2021

Sports nautiques : ai-je besoin d’une assurance?

74486 9265 sports-nautiques.jpg public://sports-nautiques_0.jpg image/jpeg 118880 1 1620402619 sports-nautiques.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

La saison chaude est à nos portes. Voilà une excellente nouvelle pour les amateurs de sports nautiques! Si vous êtes nouvellement propriétaire d’un kayak, d’une motomarine d’un canot ou d’une planche à voile, vous vous demandez peut-être si vous avez besoin d’une assurance pour vous adonner à votre activité nautique favorite en toute tranquillité d’esprit. Il s’agit en fait d’une bonne question dont plusieurs plaisanciers ignorent la réponse. Du point de vue de l’assurance, on entend par sports nautiques les activités plus physiques telles que le kayak et le canoë. La navigation de plaisance fait, quant à elle, référence aux embarcations ayant un moteur.

Comme nous avons votre sécurité et vos biens à cœur, nous revoyons avec vous les obligations et les détails au sujet de l’assurance pour les sports nautiques. Que vous soyez un sportif nautique aguerri ou un nouvel initié, voici tout ce dont vous avez besoin pour profiter des plus beaux lacs du Québec cet été.Comme nous avons votre sécurité et vos biens à cœur, nous revoyons avec vous les obligations et les détails au sujet de l’assurance pour les sports nautiques. Que vous soyez un sportif nautique aguerri ou un nouvel initié, voici tout ce dont vous avez besoin pour profiter des plus beaux lacs du Québec, cet été.

Les obligations légales

Avez-vous besoin d’un permis pour conduire une embarcation au Québec?

Oui et non, tout dépend du type d’embarcation. Depuis 2009, il est obligatoire de détenir une carte de conducteur d’embarcation de plaisance (CCEP) pour tous les bateaux motorisés, peu importe le type ou la force du moteur et la longueur du bateau, incluant les motomarines. Voici quelques scénarios qui vous aideront à déterminer si vous devez obtenir une CCEP.

Dois-je détenir une preuve de compétence pour conduire une embarcation de plaisance non propulsée par un moteur?

Non. Le Règlement sur la compétence des conducteurs d'embarcations de plaisance s'applique uniquement aux embarcations de plaisance dotées d'un moteur.

Dois-je détenir une preuve de compétence si j'utilise une embarcation de plaisance motorisée uniquement au moyen de pagaies et sans utiliser le moteur?

Oui. Si une chaloupe possède un moteur, mais que vous l’utilisez seulement à pagaie, ça prend tout de même la carte de conducteur.

De quel(s) permis ai-je besoin pour conduire une motomarine

Pour conduire une embarcation de plaisance propulsée par un moteur de plus de 10 chevaux (7,5 kW) telle qu’une motomarine, en plus de posséder une CCEP, il vous faut un permis d’embarcation de plaisance valide, à moins que l’embarcation ne soit déjà immatriculée comme bâtiment de plaisance.

Vous devez vous procurer une CCEP pour votre saison sur l’eau à venir? Vous pouvez soumettre une demande en ligne ou par la poste. Une fois la demande acceptée, elle est valide à vie!

S’assurer pour les sports nautiques

Au Canada, il n’est pas obligatoire de posséder une assurance pour un sport nautique (assurance responsabilité civile pour la propriété et l’utilisation d’une embarcation). Il convient toutefois de préciser l’importance d’assurer votre équipement nautique qui vous est non seulement précieux, mais qui peut aussi s’avérer dispendieux. De plus, en cas d’accident sur l’eau, une assurance responsabilité pour la pratique de votre sport nautique vous permet de vous adonner à votre passion l’esprit en paix. Voici ce que vous pouvez faire pour pratiquer votre sport nautique préféré sans tracas :

1. Assurer votre équipement nautique

Trop nombreux sont les adeptes de sports nautiques qui ne font pas assurer leurs équipements sportifs. Selon le sport que vous pratiquez, assurer votre matériel pourrait vous éviter une perte financière! Cette couverture est obtenue au moyen de votre assurance habitation. Lorsque vous faites l’acquisition d’un nouveau kayak, d’un canot ou d’un pédalo, contactez votre assureur. Il saura vous guider vers l’option de couverture adaptée à vos besoins.

2. Opter pour une assurance responsabilité civile de 2 000 000 $

Votre assurance habitation couvre peut-être, dans une certaine limite, vos déplacements sur l’eau par l’assurance responsabilité civile de celle-ci. Certaines exclusions s’appliquent. Renseignez-vous auprès de votre représentant.

Il existe certaines fédérations sportives ou clubs nautiques qui vous permettent de souscrire une assurance collective lorsque vous devenez membre, comme Canot Kayak Québec, un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de favoriser la pratique récréative des activités de pagaie au Québec, et Eau Vive Québec, la fédération de sports d’eau vive compétitifs et récréatifs du Québec. Vérifiez si leurs offres répondent à vos besoins.

Spécificités selon le sport nautique

Motomarine

Promutuel Assurance vous offre d’assurer votre motomarine au moyen de votre assurance habitation. N’hésitez pas à contacter votre représentant en assurance pour plus de détails sur cette couverture.

Planche à voile

Les adeptes de planche à voile peuvent bénéficier d’une assurance valide lors de la pratique de leur sport en devenant membre de la Fédération de voile du Québec . Renseignez-vous pour voir si son offre répond à vos besoins.

Embarcations à pagaie

Que vous soyez un mordu de kayak de mer ou encore de canot de rivière, vous pouvez profiter d’une couverture d’assurance accidents par un club ayant une assurance collective ou en étant membre de Canot Kayak Québec. Informez-vous auprès des associations pour vérifier si elles répondent à vos besoins.

La sécurité sur l’eau, c’est important

En plus d’avoir un permis d’embarcation de plaisance (pour les embarcations avec un moteur de plus de 10 chevaux et les motomarines), de vous procurer une carte de conducteur d’embarcation de plaisance (CCEP) et d’assurer votre équipement nautique, vous devez respecter les consignes et les règles de sécurité sur l’eau. Voici quelques rappels importants de Nautisme Québec et de Transports Canada pour être un plaisancier prudent et responsable sur les plans d’eau du Québec :

Pour la pratique sécuritaire de tout sport nautique :
  • Suivez un cours de navigation avant de pratiquer votre sport nautique pour la première fois. Respectez les obligations en tant que propriétaire ou conducteur d’une embarcation.
  • Établissez un plan de navigation.
  • Assurez-vous d’avoir l’équipement de sécurité requis pour votre type et grandeur d’embarcation.
  • Adoptez la pratique responsable des activités nautiques.
  • Soutenez la préservation et l’accessibilité aux plans d’eau.
  • Ayez une trousse de premiers soins avec vous.
  • Revoyez le guide de sécurité nautique de Transports Canada.
  • Ne conduisez jamais une embarcation nautique sous l’influence de l’alcool ou de la drogue. C’est illégal, et vous pourriez même perdre votre permis de conduire automobile en cas d’infraction.
  • Ne conduisez pas une embarcation qui est impropre à la navigation à cause d’un bris, d’une mauvaise construction ou autre.
  • Partagez le plan d’eau avec les autres utilisateurs d’embarcations et les baigneurs.
  • Circulez lentement près des rives et évitez les zones de baigneurs.
Pour la pratique sécuritaire du canot et du kayak :
  • Maîtrisez les techniques de canotage de base et respectez la signalisation internationale.
  • Reconnaissez les rapides et aventurez-vous seulement si vous possédez les habiletés requises pour les franchir.
  • Ayez l’équipement obligatoire à bord selon la Loi sur la marine marchande du Canada, soit votre VFI, une corde, un sifflet, une ligne d’attrape flottante d’au moins 15 mètres, une pompe ou un gobelet et une pagaie de secours.
  • Pensez au dispositif requis pour la remontée à bord si la hauteur verticale de l’embarcation qui doit être enjambée est plus de 50 centimètres.
  • Assurez-vous d’avoir les lumières de navigation obligatoires pour manœuvrer votre embarcation après le coucher du soleil et avant le lever du soleil.
  • Ayez une lampe de poche étanche obligatoire à bord si votre embarcation fait plus de 6 mètres de longueur, comme la plupart des canots et kayaks doubles.
Pour la pratique sécuritaire de la motomarine :
  • Pensez à avoir votre permis d’embarcation de plaisance avec vous.
  • Ayez un signal sonore, une ligne d’attrape, une lampe de poche et des signaux pyrotechniques à bord (équipement minimum requis par Transports Canada).
  • Ne laissez pas de jeunes de moins de 16 ans conduire votre motomarine (en plus de mettre ces jeunes en danger, vous pourriez vous retrouver avec une amende salée).
  • Respectez et revoyez fréquemment les règles de conduite stipulées par le Règlement sur les abordages.
  • Assurez-vous que votre motomarine est dotée d’une corde d’arrêt qui éteindra le moteur en cas de chute.
Pour la pratique sécuritaire de la planche à voile :
  • Assurez-vous d’avoir l’équipement obligatoire avec vous : votre VFI, un dispositif de signalisation sonore et une lampe de poche étanche à l’eau.
  • Vérifiez votre matériel avant de partir sur l’eau.
  • Renseignez-vous sur les prévisions météo.
  • Réduisez votre vitesse dans la bande de 300 mètres et ne vous éloignez pas au-delà de 3 kilomètres de la rive.
  • Équipez-vous d’une laisse pour rester accroché à votre planche en tout temps.
Pour la pratique sécuritaire du ski nautique et du wakeboard :
  • Assurez-vous d’avoir en tout temps une vigie.
  • Gardez une place à bord pour le skieur ou planchiste.
  • Ayez assez de VFI pour chaque personne remorquée.
  • Assurez-vous que l’opérateur du bateau détient un permis ou une licence valide, en plus des connaissances pour le remorquage d’un skieur ou planchiste.
  • Convenez de signaux physiques avant la séance pour vous aidera à communiquer avec l’opérateur une fois sur l’eau.
  • Nagez jusqu’au bateau lorsque vous tombez (le bateau doit se rapprocher de vous, mais c’est vous qui devez nager jusqu’à lui lorsque le moteur est au neutre).

Vous êtes également amateur de pêche? Apprenez-en plus sur les couvertures d’assurance pour la pêche dans notre article consacré à ce sujet.

Pour toute question au sujet de l’assurance pour les sports nautiques, n’hésitez pas à contacter votre représentant Promutuel Assurance.

Bonne saison sur l’eau à vous tous, plaisanciers!