09 Juillet 2019

Voyage en auto aux États-Unis : deux règles d’or pour partir l’esprit tranquille

56709 4169 int_00_1906_304802_vacancesusa.jpg public://int_00_1906_304802_vacancesusa.jpg image/jpeg 150200 1 1562680721 int_00_1906_304802_vacancesusa.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Vous prévoyez un séjour en auto aux États-Unis cet été? Bonne idée! Prendre la route des vacances en voiture comporte plusieurs avantages, dont une plus grande liberté pour improviser en cours de voyage. Toutefois, avant de mettre le cap sur le pays de l’Oncle Sam, il est très important de prendre certaines précautions de base.

Parce qu’on est là pour vous faciliter la vie, on vous donne les deux règles d’or à suivre afin de profiter de votre road trip l’esprit en paix.

RÈGLE 1 : UNE VOITURE EN BON ÉTAT ET DES PAPIERS EN RÈGLE

Avant votre départ, assurez-vous que votre auto est aussi prête que vous pour le voyage! Vous devez aussi avoir en main les documents requis pour tous les membres de la famille, y compris ceux de votre animal de compagnie s’il fait partie de l’aventure.

La voiture

Voir au bon fonctionnement de votre voiture est une étape primordiale. Si vous approchez du moment prévu pour la révision périodique, prenez rendez-vous pour être certain d’avoir une visite de mise au point avant de partir.

Plus précisément, voici les éléments à considérer pour une conduite sécuritaire :

  • Les pneus – Ne prenez jamais la route avec des pneus en mauvais état. Vérifiez la pression et l’usure de chaque pneu et comparez l’usure des deux pneus d’un même essieu. Une trop grande différence peut notamment signifier un défaut de parallélisme. Et n’oubliez pas le pneu de secours et un ensemble de dépannage en cas de crevaison.
  • Les amortisseurs – L’adhérence des pneus est non seulement influencée par leur usure, mais aussi par les amortisseurs. Pour obtenir un bon contact avec la chaussée ainsi que des virages et freinages maîtrisés, vous voulez des amortisseurs en bon état. S’ajoute la question des bagages : une voiture chargée rend le travail des amortisseurs plus ardu.
  • Les freins – Le poids des bagages et de la famille crée une masse plus élevée qui affecte le ralentissement, d’où l’importance de vérifier l’état des plaquettes de frein. Sachez que des vibrations lors du freinage peuvent être un indice de disques de frein à changer ou à réparer. Pensez aussi au liquide de frein.
  • Les liquides – À propos de liquide, rappelez-vous que les liquides internes de la voiture, tout comme le moteur et les pneus, jouent un rôle-clé dans son bon fonctionnement. Quand avez-vous fait le dernier changement d’huile? Votre niveau d’huile est-il approprié? Une vérification du liquide de refroidissement et de l’huile de transmission, de même que le plein de lave-glace, s’impose aussi.
  • Porte-vélos et autres – Si vous apportez vos vélos ou ceux des enfants, assurez-vous de choisir un porte-vélos adapté à vos besoins. Notez que le toit est considéré comme l’emplacement le plus sûr. Même principe pour les galeries de toit qui servent à transporter une planche à voile, des bagages additionnels, etc. Investissez dans du solide et respectez le poids de chargement indiqué dans le manuel d’instructions.

Les papiers

Ayez en votre possession tous les documents nécessaires pour chaque voyageur et veillez à ce qu’ils soient en règle : passeports, actes de naissance, cartes d’assurance maladie, permis de conduire, certificat d’immatriculation et assurances. Et si vous amenez Fido avec vous, n’oubliez pas son carnet de vaccination. Il est également conseillé de faire une photocopie de vos documents en cas de perte ou de vol.

RÈGLE 2 : DES PROTECTIONS D’ASSURANCE ADÉQUATES

On ne va pas aux États-Unis sans avoir les bonnes protections d’assurance. La responsabilité civile est particulièrement cruciale, car les poursuites peuvent y coûter une petite fortune.

Assurance automobile

Votre assurance auto souscrite au Québec vous protège, et ce, même si vous êtes à l’extérieur de la province, dans les limites des options que vous avez choisies. Pour ce qui est de la garantie en responsabilité civile, même si le montant minimal obligatoire est de 50 000 $, cette couverture est nettement insuffisante pour les États-Unis. On recommande une protection d’au moins deux millions de dollars. C’est incontournable si vous ne voulez pas risquer d’avoir à débourser d’énormes sommes.

Qui couvre quoi en cas d’accident aux États-Unis?

Votre assurance auto couvre les dommages à votre véhicule dans les limites de votre contrat. En ce qui a trait aux dommages matériels ou corporels causés à d’autres personnes, c’est la protection en responsabilité civile de votre contrat d’assurance automobile qui entre en jeu. Si vous êtes résident du Québec, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) vous couvre pour les blessures subies dans un accident de la route, même si l’accident survient aux États-Unis.

Assurance voyage

Prenez aussi une assurance voyage, notamment pour couvrir les frais médicaux ou d’hospitalisation qui ne sont pas pris en charge par la RAMQ.

N’hésitez surtout pas à communiquer avec votre représentant en assurance pour vérifier si vous avez les protections adéquates et voir si vous désirez des protections complémentaires. Par exemple, il existe un avenant qui couvre des frais d’hébergement ou de transport en cas d’accident pendant que vous attendez de récupérer votre auto.

Sur ce, on vous souhaite un très beau voyage!