02 Mars 2021

Valeur à neuf et assurance de remplacement : comprendre la différence

71781 4169 int_00_2102_378842_entetes_01-valeruaneuf.jpg public://int_00_2102_378842_entetes_01-valeruaneuf.jpg image/jpeg 91936 1 1614719309 int_00_2102_378842_entetes_01-valeruaneuf.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Vous avez l’intention d’acheter ou de louer une automobile neuve? Vous êtes probablement au courant que la valeur du précieux véhicule dont vous rêvez déjà, pour lequel vous investirez une somme considérable, subira une forte baisse dans ses premières années. Si vous ne le saviez pas, vous avez tout intérêt à remédier à cela pour éviter une cruelle surprise en cas d’accident et de réclamation d’assurance auto.

En effet, vous pouvez vous protéger contre cette perte de valeur rapide, appelée dépréciation, grâce à la protection « valeur à neuf » ou à l’assurance de remplacement. Quelle est la différence entre ces deux produits d’assurance et lequel choisir? Qui peut vous les vendre et vous donner des conseils pour vous aider à faire un choix éclairé? On est là pour répondre à ces questions et plus encore!

PROTECTIONS CONTRE LA DÉPRÉCIATION : PRINCIPE ET APPELLATIONS

Imaginez que vous payez 40 000 $ pour votre auto neuve. Trois ans plus tard, vous avez malheureusement un accident et votre véhicule est une perte totale, c’est-à-dire que la réparation coûterait plus cher que le remplacement. Vous apprenez que vous serez indemnisé pour la valeur de votre voiture au jour du sinistre, soit… 20 000 $.

Est-ce possible? Eh oui! Selon le modèle, une voiture neuve peut perdre jusqu’à la moitié de sa valeur dans les trois premières années. Il faut aussi savoir qu’en assurance de dommages, la règle de base est l’indemnisation de l’assuré pour la valeur de son bien au jour du sinistre. Vous pouvez toutefois profiter de la valeur à neuf en cas de sinistre en souscrivant l’une de ces deux protections facultatives :

  • Avenant « valeur à neuf », lequel est ajouté à votre contrat de base en assurance automobile. Notez que cette protection complémentaire est également appelée F.A.Q. no 43 ou « avenant 43 – modification à l’indemnisation ».
  • Assurance de remplacement, aussi appelée F.P.Q. no 5, laquelle est un autre contrat d’assurance distinct, en plus de votre contrat de base en assurance automobile, possiblement avec un autre assureur.

Le principe derrière ces deux protections est le même : contrer la forte baisse de valeur de votre véhicule pendant ses premières années de vie. Elles sont ainsi semblables à cet égard, mais comportent aussi des différences importantes à comprendre pour choisir celle qui est la mieux adaptée à vos besoins. Regardons cela ensemble de plus près.

VALEUR À NEUF VERSUS ASSURANCE DE REMPLACEMENT

Précisons d’entrée de jeu que seul un représentant en assurance de dommages certifié a le droit de vous expliquer ces deux produits en les comparant et de vous conseiller au sujet des protections d’assurance qui correspondent à votre situation. Ces professionnels dans le domaine sont formés pour le faire et encadrés par la Chambre de l’assurance de dommages (ChAD), un organisme qui a comme mission la protection du public.

La ChAD a d’ailleurs conçu un tableau comparatif portant sur les protections facultatives F.A.Q. no 43 et F.P.Q. no 5 pour les véhicules neufs, qu’on vous résume ici pour faire ressortir la différence entre les deux.

Avenant « valeur à neuf »

En quoi consiste la garantie « valeur neuf »? Voici les caractéristiques principales de la garantie F.A.Q. no 43 :

  • Seuls les représentants en assurance de dommages (agents ou courtiers) peuvent offrir et vendre ce produit.
  • Il s’agit d’un avenant qui est ajouté à votre contrat d’assurance automobile F.P.Q. no 1. Vous aurez donc un seul contrat et un seul assureur en cas de réclamation.
  • Si votre véhicule est volé ou déclaré perte totale, vous aurez le choix entre le remplacement de votre véhicule ou le paiement de l’indemnité, et ce, sans que sa dépréciation au moment du sinistre soit prise en compte. Notez que si votre véhicule n’est pas déclaré perte totale, il sera alors réparé et les dommages seront évalués selon le coût de pièces d’origine neuves (sans dépréciation).
  • Votre véhicule pourra être remplacé par un modèle neuf de l’année en cours avec les mêmes caractéristiques ou par un modèle différent, neuf ou usagé, chez le concessionnaire auto de votre choix. Si vous voulez le remplacer par un véhicule plus cher, vous pourrez le faire, mais devrez assumer la différence de prix.
  • La durée totale possible de cette protection est généralement de 4 à 5 ans. Vous décidez à chaque renouvellement si vous désirez la conserver ou l’annuler. Vous pouvez aussi y mettre fin à tout moment et être remboursé de manière proportionnelle à la prime payée pour l’avenant.
  • Le coût de la protection correspond habituellement à un pourcentage de la prime de votre assurance auto. Certains facteurs sont pris en compte dans le calcul, notamment le dossier de conduite du conducteur, le type de véhicule ainsi que le modèle et la manière dont chaque assureur tarifie le risque de celui-ci. Son coût est peu dispendieux la première année, puis augmente progressivement au cours des années tandis que le véhicule perd de la valeur.

Pour plus de détails, dont la franchise à payer en cas de réclamation, communiquez avec votre représentant en assurance.

Assurance de remplacement

Qu’en est-il de l’assurance de remplacement? Voici ce qu’il faut surtout savoir en ce qui concerne la protection F.P.Q. no 5 :

  • En plus des représentants en assurance de dommages, le concessionnaire auto peut offrir et vendre ce produit.
  • Depuis le 13 juin 2019, les concessionnaires doivent obligatoirement remettre au client, le sommaire du produit, l’avis de résolution, le spécimen de la police et une fiche de renseignements.
  • Si vous avez acheté cette protection auprès d’un concessionnaire auto au moment de l’achat ou de la location de votre voiture, vous pourrez résilier sans frais le contrat dans les 10 jours suivant sa signature.
  • Vous aurez deux contrats distincts et possiblement deux assureurs pour votre auto.
  • En cas de réclamation, il y aura deux dossiers : vous serez d’abord indemnisé en valeur dépréciée en vertu de votre contrat d’assurance auto de base (F.P.Q. No. 1), puis l’assureur du F.P.Q. no 5 comblera la différence entre cette valeur dépréciée et la valeur à neuf.
  • En cas de vol ou de perte totale de votre véhicule, lors de l’indemnisation, le remplacement du véhicule sera obligatoire, l’assureur payera l’indemnité directement au marchand de votre choix.
  • Vous pourrez choisir une durée de 1 à 8 ans pour la protection. Il est possible d’y mettre fin en tout temps, mais des frais de résiliation s’appliquent.
  • La prime est fixe et déterminée en fonction de la durée du contrat et de la valeur du véhicule.

Comme mentionné précédemment, l’employé d’un concessionnaire auto n’est pas autorisé à vous expliquer la différence entre la protection « valeur à neuf » et l’assurance de remplacement. Pour obtenir des conseils et faire un choix éclairé en fonction de vos besoins, contactez un représentant en assurance.

Quoi choisir?

Sachez qu’il existe des situations où il est nettement avantageux de se procurer une protection facultative pour contrer la dépréciation de votre auto neuve. Optez pour la valeur à neufsi vous répondez aux critères suivants :

  • Achat ou location d’un véhicule avec mise de fonds
  • Changement fréquent de véhicule
  • Nombre élevé de kilomètres parcourus par année
  • Type de véhicule acheté ayant une forte valeur de dépréciation

De manière générale, la meilleure chose à faire est de poser toutes vos questions à un représentant en assurance de dommages. N’hésitez pas à communiquer avec l’un des agents de Promutuel Assurance qui seront heureux de vous conseiller et de vous offrir les meilleures protections d’assurance auto pour vous permettre de rouler l’esprit en paix!