22 Novembre 2018

Les risques insoupçonnés d’incendies liés aux articles de fumeur

49701 957 int_00_1811_271544_blogue_tabacvapotage_980x500.jpg public://int_00_1811_271544_blogue_tabacvapotage_980x500.jpg image/jpeg 171511 1 1543005322 int_00_1811_271544_blogue_tabacvapotage_980x500.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Depuis des années maintenant, le nombre de fumeurs ne cesse de diminuer au Québec. Et pour les sensibiliser, les conseiller et les convaincre de changer leurs habitudes, de nombreux messages de prévention ont été lancés. Tous? Peut-être pas. Car que l’on fume de façon régulière ou occasionnelle, les risques d’incendies domestiques mortels sont bel et bien réels. Leurs causes : les articles de fumeur, jumelés à notre manque de vigilance.

Découvrez ici l’ampleur du danger lié aux articles de fumeur, les situations les plus à risque, mais aussi et surtout les précautions à prendre pour éviter le pire.

L’ampleur des incendies causés par des articles de fumeur au Québec

Dans une étude du ministère de la Sécurité publique, les statistiques révélaient la nature des causes d’incendies domestiques au Québec. Après les appareils de cuisson, les plus grands coupables étaient les chandelles et les fameux « articles de fumeur », soit les cigarettes, les cigarettes électroniques, les cigares, les pipes, les briquets, les allumettes, les boîtes à tabac ou encore les cendriers.

Juste en 2015, pas moins de 865 incendies furent déclenchés par ces sources de chaleur négligées, soit près de 19 % du nombre total. Des incendies surprenants et dévastateurs, qui dans bien des cas s’avèrent mortels, tant pour les adultes que les enfants.

Risques pour les fumeurs uniquement? Bien sûr que non! Si l’on ajoute les allumettes et briquets utilisés pour allumer des bougies, un foyer ou autre, le nombre d’incendies augmente à 1 000 par année.

Exemples d’incendies causés par des articles de fumeur : les situations les plus à risque

De la distraction à l’endormissement, en passant par la méconnaissance ou l’imprudence, voici certaines des causes d’incendies domestiques les plus courantes recensées ces dernières années :

  • Un enfant jouant avec un briquet, des allumettes, un cendrier, voire les cigarettes elles-mêmes.
  • Un fumeur s’endormant dans son lit, une cigarette en main, malheureusement non éteinte.
  • Un cendrier instable se renversant sur un lit, un fauteuil, un canapé ou même par terre.
  • Une cigarette allumée déposée ou oubliée sur un divan, un fauteuil ou toute autre surface inflammable.
  • Une cigarette tombée d’un cendrier aux rebords pas assez larges ou élevés.
  • Un cendrier vidé dans une poubelle, alors que les cendres restaient inflammables.
  • Une cigarette fumée ou déposée trop près de solvants ou de produits inflammables.
  • Une cigarette éteinte dans un pot de fleurs, une balconnière ou une plate-bande, contenant tous des éléments et composantes inflammables.
  • La pile au lithium d’une cigarette électronique qui surchauffe lors de son chargement, au point d’enflammer une matière combustible voire d’exploser.

Conseils pour réduire les risques d’incendies liés aux articles de fumeur : des gestes simples qui sauvent des vies

La surveillance, la prudence, le bon matériel, les bons gestes et les bonnes décisions. Réduire les risques d’incendies passe par de nombreuses solutions, sécuritaires, simples et applicables dès aujourd’hui. Découvrez ci-dessous nos conseils, classés par thématique.

Surveillance et précautions 

  • Surveillez votre cigarette jusqu’à son écrasement. Il y a toujours un danger de feu lorsqu’une cigarette se consume dans un cendrier, sur une table, un divan, un lit ou autre.
  • Ne fumez jamais à proximité de produits inflammables, de solvants, de sources ou conduites de gaz ou encore d’éléments explosifs (ex. : feux d’artifice). Ils sont bien souvent la cause d’incendies – voire d’explosions – majeurs.

Enfants

  • Placez toujours les articles de fumeur hors de portée des enfants. Allumettes, briquets, cigarettes, cendrier encore chaud... s’ils jouent avec pendant que vous êtes occupé, il y a danger!
  • Apprenez à vos enfants à se tenir loin des articles de fumeur. Expliquez-leur de ne jamais jouer avec, et présentez-leur les dangers que ces objets peuvent représenter pour la maison.

Cendrier et pots de fleur 

  • Utilisez un cendrier aux rebords élevés ou plats et assez larges, une boîte de conserve profonde remplie de sable humide, ou encore un cendrier en métal à fermeture automatique. Ainsi votre cigarette ne risquera pas de tomber en dehors du cendrier et de déclencher un incendie à votre insu. À ce sujet, n’oubliez jamais de bien éteindre votre cigarette avant de quitter la pièce.
  • Placez votre cendrier sur une surface stable, loin des rebords si c’est en hauteur, et bien sûr loin des éléments inflammables (rideaux, serviettes, nappe, etc.).
  • Avant de vider votre cendrier dans la poubelle, mouillez toujours les cendres et les mégots qui s’y trouvent.  
  • Ne jetez jamais votre cigarette dans un pot de fleurs, une balconnière ou une plate-bande. Contrairement à ce que l’on peut penser, ils contiennent souvent plusieurs éléments et composantes inflammables. Des sources courantes d’incendies, survenus parfois plusieurs heures après le dépôt ou l’écrasement de la cigarette.

Somnolence et facultés affaiblies 

  • Évitez en tout temps de fumer au lit. Beaucoup se sont endormis alors que leur cigarette était encore allumée, déclenchant un incendie impossible à contrôler.
  • Évitez de fumer si vous avez les facultés affaiblies, dues par exemple à la fatigue, l’alcool, le cannabis ou encore les médicaments causant de la somnolence. L’endormissement ou le manque de vigilance et de réactivité pourraient entraîner le pire.

Vapotage (cigarette électronique)

  • Ne surchargez pas la pile au lithium de votre cigarette électronique. Plusieurs cas d’incendies et même d’explosions ont été recensés depuis leur mise en marché.
  • Surveillez toujours votre cigarette électronique lorsqu’elle se charge. Évitez donc de la laisser branchée lorsque vous dormez ou lorsque vous quittez la pièce ou la maison.
  • Utilisez toujours l’étui protecteur de votre cigarette électronique pour la transporter. Que ce soit dans votre sac, votre sacoche ou tout simplement votre poche, une batterie surchargée ou défectueuse peut enflammer ce qui s’y trouve.

Arrêt définitif

  • Arrêter définitivement de fumer, c’est se débarrasser des articles de fumeur, et donc des risques qu’ils font encourir à votre domicile comme à vos proches. Un changement qui souvent peut s’avérer difficile, mais qui a des conséquences plus que positives sur votre santé, votre qualité de vie et parfois celle de vos proches.
  • Sachez qu’il existe de nombreux programmes, produits, regroupements et autres solutions à votre disposition pour vous aider à arrêter de fumer définitivement. Parlez-en à votre médecin, à votre pharmacien ou encore à d’anciens fumeurs qui ont réussi à arrêter.

Mesures de protection contre les incendies domestiques : les trois incontournables à adopter sans tarder

En plus des recommandations sur l’utilisation des articles de fumeur, nous tenions à vous rappeler les trois mesures de protection essentielles contre les incendies. Car si un feu venait à se déclarer, qu’elle qu’en soit la cause, il faut toujours être en mesure d’y faire face.

Des avertisseurs de fumée installés, chargés et bien placés

  • Installez-les au plafond de chaque étage, sous-sol compris, idéalement au milieu des pièces ou des corridors.
  • N’oubliez surtout pas d’en installer dans la chambre des enfants et des personnes fumeuses.
  • Vérifiez régulièrement leur fonctionnement, au moins deux à trois fois par année.
  • Remplacez-les au moins tous les 10 ans pour éviter leur dysfonctionnement.

Un extincteur portatif accessible et fonctionnel

  • Achetez toujours un modèle d’extincteur homologué.
  • Rangez-le à un endroit facilement et rapidement accessible, et proche des sorties de la maison.
  • Lisez son manuel d’instruction pour savoir vous en servir le cas échéant.
  • Ne l’utilisez que pour éteindre un feu naissant, pas un incendie déclaré.
  • Indiquez leur place et leur fonctionnement à vos enfants, proches, colocataires ou amis régulièrement en visite chez vous

Un plan d’évacuation bien établi et pratiqué en famille

  • Identifiez les sorties de secours les plus facilement et rapidement accessibles.
  • Veillez toujours à ce que ces sorties soient bien dégagées.
  • Exercez-vous à l’évacuer en tout temps, seul et en famille, de jour comme de nuit, été comme hiver.
  • Établissez un point de rassemblement à l’extérieur de la maison. N’oubliez pas que le risque d’asphyxie par la fumée est tout aussi grand que le risque de brulures par les flammes. Sortez le plus vite possible de la maison est donc votre priorité.

Ampleur, causes, conseils et mesures de protection, vous voici mieux informé sur les risques d’incendies causés par les articles de fumeur. Si vous avez des proches, des amis, des voisins ou des collègues qui pourraient être exposés à ces risques, parlez-en avec eux ou partagez-leur cet article. Un geste simple qui, pour eux, peut faire une immense différence.