05 Mars 2019

Accumulation de neige : prévenez les risques!

52661 957 int_00_1902_287550_effondrementparticulier.jpg public://int_00_1902_287550_effondrementparticulier.jpg image/jpeg 101871 1 1551798598 int_00_1902_287550_effondrementparticulier.jpg image  Array Array Array Array   500 980

On ne sait plus où mettre la neige cette année tant elle est abondante! Certains affirment même que nous allons battre les records enregistrés en 2008… Même si nos maisons et nos infrastructures sont conçues pour affronter les hivers québécois, la neige peut entraîner des dommages importants. On n’a qu’à penser aux nombreux affaissements et effondrements de toit dénombrés depuis le début de l’année! D’autres problèmes peuvent aussi survenir : infiltrations d’eau, abris d’auto et mobiliers extérieurs endommagés, etc.

Découvrez ce que couvre l’assurance habitation dans de telles circonstances et comment prévenir les risques.

Assurance habitation : ce qui est couvert

Si vous détenez un contrat d’assurance habitation « tous risques », les sinistres suivants sont couverts*:

  • Effondrements de toit causés par le poids de la neige et de la glace
  • Biens endommagés par la neige : abris d’auto, thermopompe, mobiliers extérieurs, patio, balustrade, etc.

La protection « risques désignés », elle, vous protège pour des risques nommés au contrat, par exemple, le feu, le vol ou le vandalisme. Elle ne comprend pas nécessairement une couverture pour les sinistres relatifs à l’accumulation de neige.

Lisez attentivement votre contrat d’assurance ou renseignez-vous auprès de votre représentant pour en avoir le cœur net! Notez également que des conditions peuvent s’appliquer.

Protections supplémentaires

La neige accumulée sur le toit fond et l’eau s’infiltre dans votre plafond? Vous n’êtes pas couvert, sauf si vous avez ajouté à votre contrat d’assurance l’avenant « Dommages d’eau – Eau au-dessus du sol ».

Il existe d’autres protections complémentaires. Voici les plus populaires :

  • Dommages d’eau : eau du sol
  • Piscine et spa

Prévenir les risques

Surveillez bien le toit

L’accumulation de neige sur votre toit, s’il n’est pas déneigé adéquatement, peut entraîner bien des tracas : menace à l’intégrité structurale, infiltration d’eau au moment de la fonte et, pire encore, effondrement partiel ou total du toit. Le mot d’ordre? Vigilance!

De manière générale, surveillez les signes suivants, lesquels vous indiquent qu’il est temps de déneiger votre toit.

Sur son site Web, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail explique comment déneiger de manière sécuritaire selon le type de toit : toit plat ou toit en pente. En tout temps, il est recommandé d’utiliser une pelle télescopique vous permettant de le faire à partir du sol. Si vous n’êtes pas à l’aise, surtout si le toit est glacé, faites appel à un entrepreneur spécialisé.

Abri d’auto et biens extérieurs

Il est conseillé de déneiger son abri d’auto au fur et à mesure des précipitations. Placez-vous à l’extérieur de l’abri pour le déneiger plutôt qu’à l’intérieur. Assurez-vous de déneiger les deux côtés à la fois, et non pas de faire un côté pour passer ensuite à l’autre.

Si possible, rangez vos biens extérieurs, par exemple vos meubles de patio, votre BBQ et vos articles de piscine ou de jardinage. Sinon, protégez-les.

Gare à l’obstruction d’appareils!

La neige qui s’accumule constitue une menace d’obstruction. Portez une attention particulière aux prises d’air et aux bouches d’évacuation des appareils suivants :

  • Échangeur d’air
  • Hotte de cuisinière
  • Sécheuse
  • Ventilateur de salle de bain

En effet, il est important de retirer la neige qui pourrait nuire à leur fonctionnement. Vous avez une thermopompe? Le principe est le même. De plus, pour bien protéger l’hélice et le ventilateur, vous avez intérêt à la recouvrir d’un pare-neige. Il s’agit d’un grillage qui est installé sur le dessus de l’appareil. Très pratique et facile à se procurer chez le manufacturier!

Sous-sol et autres endroits

Enlevez la neige devant les fenêtres du sous-sol et dans les margelles. Il est doublement primordial de le faire. Pourquoi? 

D’abord, parce que les risques d’infiltration sont élevés quand une habitation a des ouvertures dans les fondations à proximité du sol. Les pertes de chaleur par les fenêtres, entre autres, sont susceptibles de faire fondre la neige, ce qui peut transformer celles-ci en passoires.

Ensuite, vous devez penser à l’évacuation du sous-sol en cas d’urgence. Les fenêtres sont aussi des sorties de secours potentielles qui doivent être accessibles toute l’année. Il en va de la sécurité des personnes à l’intérieur de la maison.

En prenant les diverses précautions décrites dans cet article, vous vous sentirez mieux protégé contre les dangers liés à la neige! N’hésitez pas à partager ces informations dans vos réseaux.

Ces informations sont sujettes aux définitions, conditions, limitations et exclusions stipulées à votre police d’assurance.