04 Avril 2019

10 questions sur l’assurance habitation que vous avez toujours voulu poser

53879 957 int_00_1902_287285_faq_habitation.jpg public://int_00_1902_287285_faq_habitation.jpg image/jpeg 85647 1 1554389867 int_00_1902_287285_faq_habitation.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Vous avez des questions sur l’assurance habitation? Ça tombe bien, on a des réponses pour vous! Voici quelques-unes des questions les plus posées. Est-ce que les vôtres s’y trouvent?

1-Que comprend et couvre mon assurance habitation?

L’assurance habitation de base comprend une protection en responsabilité civile. Cette protection vous protège dans le cas où vous seriez tenu responsable de dommages causés involontairement à un tiers. Elle couvre aussi vos biens et votre propriété pour des risques désignés dans votre police d’assurance, par exemple :

  • Vol
  • Incendie
  • Tempête de vent
  • Foudre
  • Grêle
  • Incendie, foudre, explosion
  • Etc.

Il existe aussi des contrats « tous risques », mais ils comprennent toujours des exclusions. Attention : selon les contrats et selon les assureurs, les couvertures peuvent changer. Donc, il est important, quand vous prenez une assurance de biens, de discuter avec votre représentant sur ce qui est compris ou non et de bien lire votre police.

L’assurance habitation s’adapte à vos besoins et offre des produits qui correspondent à votre situation, que vous soyez locataire, copropriétaire ou propriétaire.

2-Comment déterminer la valeur de ma propriété?

Les assureurs ont des guides pour vous aider à déterminer la valeur de remplacement de votre propriété. Toutefois, la meilleure évaluation d’un bâtiment est celle faite par un évaluateur professionnel. 

3-Comment déterminer la valeur de mes biens?

Le meilleur moyen de connaître la réelle valeur de vos biens, c’est d’en faire l’inventaire :

  • Vos vêtements
  • Vos meubles
  • Vos électroménagers
  • Votre équipement électronique
  • Vos ordinateurs
  • Vos installations et équipements extérieurs
  • Votre équipement de sport
  • Vos collections de livres, de disques, de films, etc.
  • Vos éléments de décor
  • Vos bijoux
  • Vos outils
  • Les jouets de vos enfants
  • Etc.

Ne négligez rien! Évaluez ensuite combien il vous en coûterait pour tout remplacer en date du jour. Évitez de sous-estimer leur valeur et assurez-vous que le montant d’assurance proposé par l’assureur est suffisant pour couvrir tous vos biens.

4-Est-ce que ma piscine et mon spa sont couverts?

Pas automatiquement, pas partout et pas pour tout. Le mieux? Mentionner à votre représentant que vous avez une piscine (hors terre ou creusée) ou un spa. Il va alors pouvoir vous dire ce qui est inclus dans votre police d’assurance et quelles protections supplémentaires vous pouvez ajouter.

5-Mon cabanon est-il couvert?

Ça dépend. La plupart du temps, les structures séparées de la résidence, comme un cabanon ou un garage, sont assurées.  Si vous pensez que ce n’est pas assez, dites-le à votre représenant pour voir avec lui la possibilité d’augmenter leur couverture ou montant d’assurance.

6-Quels sont les autres biens pour lesquels je devrais prendre une assurance supplémentaire?

Encore une fois, ça dépend. La plupart des assurances ont des limites pour la protection de certains biens, comme :

  • Tracteur à gazon ou de jardin
  • Souffleuse
  • Bateaux, canots, kayak
  • Fourrures
  • Bijoux et montres
  • Collections de timbres, de monnaie, de cartes, etc.
  • Œuvres d’art
  • Logiciels
  • Votre équipement professionnel 

Si vous avez fait un bon inventaire de vos possessions et bien évalué la valeur de ces articles, vous allez pouvoir vérifier avec votre assureur si la couverture de base vous convient ou si vous avez besoin de plus.

7-Comment faire des économies sur ma prime?

Vous trouvez votre prime d’assurance trop élevée? Voici quelques trucs qui pourraient vous aider à la réduire sans limiter votre couverture :

  • Magasinez et voyez ce que différents assureurs ont à vous offrir
  • Regroupez vos différentes assurances auto et habitation auprès du même assureur
  • Augmentez votre franchise — assurez-vous juste de pouvoir la payer en cas de sinistre
  • Faites installer un système d'alarme relié à une centrale

Adoptez des comportements préventifs susceptibles de diminuer vos réclamations et informez-en votre assureur, par exemple :

  • Faire ramoner votre cheminée régulièrement par un professionnel
  • Installer des détecteurs de fuites d’eau, des extincteurs
  • Clôturer et fermer à clé votre cour
  • Rénover ou changer de vieux équipements
  • Installer des serrures sécuritaires aux portes et des grillages aux fenêtres
  • Etc. 

Personne ne fume à l’intérieur de votre foyer? Indiquez-le! Ça peut parfois aider. Hypothèque payée? Ça aide aussi à réduire.

8-Qu'est-ce qu'une franchise?

La franchise, c’est le montant que vous acceptez de supporter lors d’un sinistre. Disons que votre assurance habitation a une franchise de 500 $. Vous êtes victime d’un vol à votre domicile et vous faites une réclamation qui s’élève à 5 500 $. Vous allez assumer 500 $ et votre assureur, 5 000 $. Cette franchise, vous devez l’absorber  à chaque réclamation, peu importe son montant.

9-Pourquoi dois-je régulièrement mettre à jour mon contrat d'assurance?

Parce que votre réalité change. Faire une mise à jour régulière vous permet d’indiquer les nouveaux changements dans votre vie et votre résidence, comme :

  • Ajout d’un bureau ou d’une activité professionnelle au domicile
  • Ajout d’un conjoint, d’un colocataire, d’un chambreur au domicile
  • Transfert de propriété suite à une séparation ou un divorce
  • Nouveau compagnon animal
  • Acquisition d’une piscine, spa
  • Rénovations
  • Installation ou retrait d’un système de sécurité
  • Ajout de mobilier, de biens
  • Location courte durée
  • Etc.

Avec cette mise au point, vous vous assurez :

  • De bénéficier de protections qui reflètent vos besoins réels
  • De payer une prime plus juste et équitable
  • D'éviter les mauvaises surprises lors d'une réclamation
  • D’avoir une liste de biens à jour

10-Je travaille à la maison, est-ce que mes biens professionnels et mon lieu de pratique sont couverts?

Non, et que ce soit un salon de coiffure, un service de garde, de la massothérapie, du design graphique ou autre. Si vous travaillez de la maison à votre propre compte ou que votre entreprise se situe dans votre lieu de résidence, votre assurance habitation ne couvre pas :

  • Vos biens professionnels à 100 %
  • Votre responsabilité civile de travailleur autonome ou celle d’un local d’affaire au domicile
  • Vos pertes de revenus à la suite d’un sinistre
  • Etc.

Le mieux est d’en parler à votre représentant pour qu’il adapte votre assurance habitation en fonction de votre réalité. Il vous proposera peut-être d’autres types de produits d’assurance.

On espère qu’on a pu répondre à vos questions. Si jamais vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les poser à un représentant de Promutuel Assurance. Vous voulez voir ce qu’on a à vous offrir en assurance habitation? Faites une demande de soumission.