21 Mai 2020

Votre caravane est endommagée : couvert ou pas?

64759 4169 int_00_2005_352566_blogueentete_caravane.jpg public://int_00_2005_352566_blogueentete_caravane.jpg image/jpeg 119781 1 1590085996 int_00_2005_352566_blogueentete_caravane.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Votre caravane est autant votre véhicule que votre demeure. Vu son gabarit et ses fonctions, les conséquences des dommages et le prix des réparations sont élevés. Pour ne pas être pris de court par des bris ou des accidents, vous devez souscrire une assurance véhicule récréatif. Poursuivez cette lecture pour découvrir les garanties offertes.

Quelles assurances pour un véhicule récréatif?

Un véhicule récréatif (VR) est destiné autant au déplacement qu’à l’hébergement. Les VR comprennent toujours des structures destinées à l’hébergement temporaire, pour un voyage ou pour une durée plus ou moins longue. Ainsi, les VR se divisent en deux grandes catégories, à savoir :

  • Les VR motorisés : ils possèdent un moteur, et les parties servant à la conduite et à l’habitation sont rassemblées en une seule unité; on parle alors de voitures autopropulsées.
  • Les VR remorquables : ils sont fabriqués pour être remorqués par une voiture, un camion ou tout autre engin motorisé; les raccordements avec l’engin à moteur ne sont pas permanents.

Les caravanes de parc constituent une autre catégorie en plus de ces deux types de véhicules récréatifs. Construites de la même manière que les caravanes classiques, elles ont une largeur de 8 à 16 pieds. Elles sont destinées au remorquage occasionnel et sont pensées comme une habitation saisonnière. Côté assurance, les maisons de parc sont généralement couvertes comme des chalets, car leurs occupants ne circulent pas sur la route avec de telles caravanes. Les assureurs les assurent habituellement en assurance habitation, ces caravanes étant conçues pour être stationnaires.

L’assurance automobile

Le premier niveau de votre assurance véhicule récréatif concerne différentes protections généralement admises pour toutes les autos : l’assurance responsabilité civile. Cette assurance est obligatoire au Québec pour une couverture minimale de 50 000 $.

L’assurance responsabilité civile vous protège en cas de dommages non responsables à votre véhicule, comme cela est prévu à la convention d’indemnisation directe (CID). Avec cette assurance, vous êtes également couvert pour tous les accidents que vous pourriez causer à d’autres personnes au Canada ou aux États-Unis. L’assurance responsabilité civile protège la personne assurée qui serait tenue responsable des dommages matériels ou corporels contre les pertes financières qu’elle pourrait subir du fait de dommages causés à d’autres personnes.

Outre cette assurance, vous pouvez choisir des garanties pour couvrir les dommages causés accidentellement au véhicule assuré, notamment :

  • la garantie tous risques;
  • les garanties contre les risques de collision et de renversement;
  • la garantie contre les risques qui ne sont pas une collision ou un renversement;
  • la garantie contre des risques spécifiques.

Ces protections peuvent toutes être utiles, c’est donc à vous de décider lesquelles correspondent le mieux à vos attentes.

L’assurance des meubles

Le deuxième niveau de l’assurance VR est la protection de vos biens personnels. Comme votre voiture sert autant de moyen de transport que de logement, elle contient probablement différents biens que vous devez couvrir. L’assurance tous risques pour les biens meubles vous permet de protéger ces différents biens.

Des exclusions et limitations relatives aux biens temporairement hors des lieux (par exemple, dans une caravane pour l’été) peuvent s’appliquer. Pour avoir la tranquillité d’esprit, l’assuré doit bien évaluer le montant de ses biens et en discuter avec son représentant. En effet, certaines options sont offertes dans le cadre des assurances caravane et d’autres le sont avec l’assurance habitation.

Les assurances complémentaires

Le dernier niveau de l’assurance VR concerne les protections supplémentaires. Comme pour toutes les assurances, vous devez prendre en considération les garanties facultatives. Elles ne vous protègent pas contre les accidents ou les différents dommages, mais elles vous fournissent des services d’assistance qui peuvent être utiles.

Vous pouvez choisir la garantie de frais de déplacement (étendue), qui vous permettra de bénéficier d’une indemnisation pour vos frais de transport et d’hébergement à la suite d’un dommage couvert. Ce pourrait par exemple être le cas des frais encourus pour votre retour au domicile ou pour votre hébergement pendant la réparation complète de votre véhicule récréatif.

Par ailleurs, vous pouvez opter pour la protection frais d’assistance routière, qui vous remboursera les services de dépannage dont vous pourriez avoir besoin lors d’une panne ou d’un accident. Cette garantie peut aussi se traduire par un service de dépannage proprement dit, fourni directement par votre compagnie d’assurance.

Comment souscrire votre assurance caravane?

Votre caravane est un véhicule récréatif. Dès lors, votre assurance caravane répondra aux différents critères précédemment établis. Cependant, avant de souscrire un contrat d’assurance caravane, vous devez bien vous renseigner pour obtenir quelques informations importantes pour votre protection.

Choisir votre couverture d’assurance

La première étape consiste à choisir la protection qui vous convient. Parmi toutes les protections offertes, vous pouvez établir une liste de celles qui vous semblent plus utiles et dont le prix ne vous apparaît pas trop élevé. Certains assureurs vous proposeront une assurance caravane sur mesure, qui répondra à la plupart de vos attentes. C’est le cas de l’ assurance ProCaravaning.

Parmi toutes les couvertures possibles, cette assurance vous fournira une garantie sans dépréciation si votre véhicule a moins de 10 ans. Elle comprend une couverture biens personnels, une couverture responsabilité civile et une garantie de frais de repas, d’hébergement et de transport en cas d’accident subi durant un voyage.

Connaître la prime de votre assurance caravane

Une fois que vous avez choisi votre couverture, vous devez passer à la deuxième étape, qui consiste à connaître le coût des différentes protections offertes. Vous pouvez effectuer cette étape avant de souscrire votre assurance, mais vous ne connaîtrez le montant réel qu’après avoir choisi les protections dont vous avez besoin. Les facteurs qui influencent le coût de votre assurance caravane sont :

  • Votre profil de conducteur : vous paierez moins si vous êtes un conducteur prudent et que vos antécédents le prouvent.
  • Le type de véhicule et son année de fabrication : si votre caravane est neuve, la prime sera probablement plus chère.
  • L’utilisation faite du bien : comme pour tous les véhicules, si vous l’utilisez souvent, parcourez plusieurs kilomètres, habitez dans les grandes villes, le risque sera plus élevé, et donc la prime aussi.

À ces trois éléments peut s’ajouter le critère de la protection choisie. Pour une protection complète tous risques, par exemple, le montant de la prime sera supérieur à celui d’une protection risques spécifiés.

Réduire le coût de votre prime d’assurance

La dernière étape pour choisir votre couverture d’assurance concerne la réduction de votre prime. Vous devez prendre des mesures qui peuvent vous aider à payer moins. En évaluant bien les différents points précédemment établis, vous pourrez déduire quelles sont les meilleures astuces qui peuvent vous aider à réduire le coût de votre prime.

Aussi, l’augmentation des franchises contribue à la diminution de la prime. Vous pouvez également décider de combiner toutes vos assurances chez un seul assureur pour bénéficier des meilleures primes et garanties. Vous pouvez enfin opter pour une autre méthode, celle de la réduction de vos risques d’accident. Pour y arriver, vous n’avez qu’à respecter quelques règles de sécurité qui s’appliquent aux véhicules récréatifss.

Quels conseils pour limiter les risques en caravane?

Pour faire baisser le coût de votre assurance caravane, en plus de toutes les astuces liées à votre contrat d’assurance, vous pouvez réduire vos risques de perte et de dommage. Les gestes à poser pour y arriver comprennent notamment ceux qui permettent la réduction des risques de vol de votre caravane et des autres risques de conduite tels que ceux liés au stationnement et au remorquage.

Pour limiter les risques de vol

Pour réduire les risques de vol, vous devez :

  • Installer un dispositif antivol.
  • Toujours fermer à clé toutes les portes.
  • Bien ranger les objets susceptibles d’attirer l’attention ou d’être volés facilement.
  • Toujours stationner votre véhicule dans des aires protégées ou éclairées.

Avec toutes ces mesures, vous courrez moins de risques et votre assureur sera rassuré.

Pour limiter les autres risques

En dehors de ces mesures, vous ne devez pas négliger les risques liés à la conduite, au stationnement et au remorquage de votre VR. Plusieurs astuces peuvent vous mettre à l’abri de tout danger. Avant de conduire, vous devez :

  • Vérifier le fonctionnement de vos feux et phares.
  • Contrôler la conformité de vos pneus.
  • Tester la solidité de vos rétroviseurs.
  • Toujours contrôler la hauteur de votre chargement et en tenir compte pour la conduite.
  • Fixer adéquatement le dispositif d’attelage.
  • Prévoir du matériel de secours.

En plus de toutes ces mesures, vous devez aussi prendre la peine de faire inspecter votre véhicule récréatif. Vous pouvez notamment vérifier vos freins dans les aires de vérification des freins, où les conducteurs de VR de trois tonnes et plus doivent obligatoirement effectuer un arrêt. Ces gestes vous aideront à prévenir les pannes ainsi que les accidents dus à des problèmes mécaniques.

Pour protéger votre caravane, vous devez souscrire une assurance VR sur mesure. Afin d’avoir la meilleure police d’assurance, vous pouvez utiliser les conseils de calcul et de réduction du coût de votre prime présentés ici, et mettre en pratique les astuces qui vous permettent de limiter les dangers en caravane.