19 Août 2020

Caravaning hors Québec

67504 7713 int_00_2007_360793_blogueentetes_caravanhorsqc.jpg public://int_00_2007_360793_blogueentetes_caravanhorsqc.jpg image/jpeg 113146 1 1597868890 int_00_2007_360793_blogueentetes_caravanhorsqc.jpg image  Array Array Array   Array 500 980

Vous êtes propriétaire d’un véhicule récréatif résidant au Québec et décidez d’aller passer quelques mois au soleil (maximum 6 mois par année) ? Pour faire du caravaning hors de votre région, vous devez être en mesure d’assurer votre sécurité ainsi que celle de toute personne voyageant avec vous. Vous devez aussi connaître et respecter toutes les règles propres aux régions visitées. Pour y arriver, vous devez opter pour une bonne planification.

Pourquoi bien planifier votre séjour hors Québec?

Pour voyager hors Québec avec votre roulotte, vous devez prendre différentes précautions. Comme il s’agit d’un voyage particulier, en ce sens que vous vous promènerez avec de nombreux biens, il est important que tout se passe bien.

Éviter les difficultés éventuelles

Voyager hors du Québec en caravane ne doit pas être considéré comme un voyage ordinaire. Une bonne planification est nécessaire pour pouvoir profiter de votre voyage. Voir en amont tout ce qui peut être utile à l’avenir aide à vivre les vacances sans se soucier des difficultés. Avec une bonne préparation, il y a moins de risque de surprise. Cela est important pour deux raisons.

D’un côté, si vous avez l’habitude de voyager au Québec, vous devez savoir que les règles de circulation, d’installation ou les habitudes des autorités peuvent varier. Les appréhender sera très utile. D’un autre côté, si vous n’avez pas l’habitude de voyager en caravane, la conduite d’un véhicule récréatif nécessite de l’expérience.

Utiliser l’expérience d’autres adeptes de caravaning

Afin d’acquérir votre expérience en toute sécurité, vous pouvez profiter des différents conseils d’autres adeptes de caravaning. Pour y parvenir, vous pouvez suivre les différentes publications que ces derniers font à travers des blogues, des articles sur Internet ou des magazines spécialisés. Il est possible de trouver tout ce qui peut vous être utile avec une simple recherche sur le web.

Cela vous aidera à être informé, non seulement de ce qui est dangereux et qu’il faut éviter, mais aussi de ce qui est conseillé et qui doit être préféré. Si, par exemple, vous souhaitez séjourner quelque temps dans un autre pays, les informations recueillies vous indiqueront les meilleures astuces pour des voyages sûrs à moindre coût. Voici quelques astuces pour la préparation de votre voyage.

Comment préparer un petit séjour en caravane hors Québec?

Avant de prendre la route, vous devez prévoir un certain nombre de formalités. Il est important de faire tout cela avant de partir, peu importe la durée de votre séjour hors de votre région. Même si vous avez l’habitude de vivre dans votre véhicule récréatif, ces précautions vous aideront tout au long de vos déplacements et sur le chemin du retour. De plus, votre assureur doit être informé de toute aggravation de risque. Or, l’utilisation du VR pour plusieurs semaines consécutives nécessite une déclaration au représentant.

Les réservations

Une caravane n’est pas une voiture qu’il est possible de garer sur tous les stationnements. En dehors de votre maison, vous ne pouvez stationner votre véhicule que dans les lieux désignés, comme les terrains de camping, très prisés. Il s’agit d’ailleurs souvent de la destination des voyages en roulotte.

Pour cela, il importe de définir, avant de prendre le volant, l’endroit où vous comptez vous arrêter et de réserver votre emplacement. Une réservation est nécessaire parce que, durant certaines saisons, les terrains de camping sont rapidement complets. Il serait dommage de devoir chercher des emplacements sans fin dans une région étrangère.

L’itinéraire à suivre

Une fois que vous aurez réservé votre emplacement, vous devez définir l’itinéraire à suivre pour y aller. Si vous avez prévu faire un peu de tourisme sur le trajet, vous devriez aussi prévoir toutes les visites touristiques et les différents lieux où vous pourrez vous arrêter pour l’essence et le repos du conducteur. Il est donc important de prévoir votre itinéraire tant pour un long séjour que pour un court. Le contrat d’assurance protège l’assuré qui circule au Canada et aux États-Unis seulement.

Il est important de prévoir des trajets alternatifs au cas où des travaux vous empêcheraient d’emprunter certaines voies. Pour y arriver, vous pouvez utiliser plusieurs applications destinées à aider les conducteurs ou même simplement utiliser votre GPS. Ce n’est qu’après avoir clairement défini votre trajet et vos arrêts que vous pourrez déterminer votre budget.

Le budget à prévoir

Le budget doit tenir compte à la fois du trajet aller-retour et du séjour. Pour le trajet, il s’agit de prévoir les fonds nécessaires pour garantir l’état de bon fonctionnement du véhicule. Vous devez donc calculer les frais de carburant et aussi de réparations éventuelles. Pour le séjour, vous devez prévoir les frais de voyage et de vacances ordinaires.

Le premier point, c’est que vous ne devez jamais partir en voyage sans avoir sur vous assez d’argent pour régler les cas d’urgence. Le second point concerne l’argent à garder sur vous. Il peut s’agir d’espèces, mais vous devez aussi prévoir vos cartes de crédit, susceptibles d’être utilisées hors de votre pays. Vous pouvez d’ailleurs convertir votre argent dans la devise du pays à visiter.

Cas particulier de lieux de repos aux É.-U.

Pour visiter les États-Unis, vous aurez besoin de convertir votre monnaie en dollars américains. Pour un séjour en Floride, par exemple, vous pourrez vous reposer en chemin dans les stationnements des grandes surfaces ou des casinos.

Pour un séjour en Californie, c’est à proximité même des lieux touristiques que vous pourrez vous arrêter. Tous ces lieux ont pour avantage d’être gratuits et sûrs. Toutefois, vous devrez vous assurer que les lieux choisis pour vous reposer gratuitement sont effectivement disponibles. Vous devrez éviter tout risque de poursuite pour camping sauvage ou exhibitionnisme.

C’est aussi pour cette raison que vous devez vous assurer que tous ceux qui font le voyage avec vous sont au fait des règles de vie dans une caravane. Gardez sur vous les papiers du véhicule et votre document d’assurance. L’assurance caravane est obligatoire pour protéger votre véhicule et vos biens personnels. Les voyageurs doivent se protéger individuellement avec une assurance voyage, puisque ce n’est pas l’assurance responsabilité de la caravane qui garantit la couverture pour les passagers dont la résidence est au Québec.

Quoi prévoir pour un long séjour hors Québec en caravane?

Toutes ces formalités, utiles pour des séjours en caravane hors Québec de courte durée, sont aussi prévues pour les longs séjours. À elles, s’ajouteront d’autres formalités, notamment :

  • L’obtention de tous les documents administratifs nécessaires et valides
  • La recherche de l’admissibilité à l’assurance maladie de la RAMQ
  • L’adaptation de votre assurance caravane pour de longs séjours hors Québec
  • L’identification de garages spécialisés en VR

Les documents administratifs

Pour les personnes de plus de 15 ans, aucun séjour hors du pays ne peut se faire sans l’obtention et l’utilisation d’un passeport. Pour voyager aux États-Unis, par exemple, le passeport est nécessaire pour toute entrée sur le territoire en VR. Pour ceux qui ont moins de 15 ans, il suffit de présenter une carte de citoyenneté ou une copie du certificat de naissance.

L’admissibilité à l’assurance maladie

En raison de votre absence sur le territoire québécois, certains avantages peuvent être perdus, comme votre assurance maladie, qui nécessite une présence dans la province pour une durée minimale de 183 jours par an. Pour être sûr que votre situation particulière sera prise en compte, vous devez en informer la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Cela vous permettra d’obtenir les conditions d’admissibilité à l’assurance maladie lors d’une absence du Québec. L’information doit être donnée à la RAMQ avant le voyage. Cela vous aidera peut-être à bénéficier de certains services couverts hors Québec.

L’assurance véhicule récréatif

L’assurance véhicule récréatif sert à vous protéger vous et tous vos biens. Elle comprend entre autres une assurance responsabilité civile automobile ainsi que d’autres garanties pour que soient couverts les dommages subis par votre VR, par exemple lors d’une collision, d’un vol, etc. Le voyageur devrait prévoir les protections pour les frais de rapatriement du véhicule selon la nature du sinistre ou les frais d’hébergement pendant que son véhicule est en réparation à la suite d’un dommage couvert.

Si, à l’intérieur du Québec, la loi exige une assurance responsabilité civile automobile de 50 000 $, pour un long séjour hors de la région, vous pourriez être obligé d’augmenter le montant selon la province ou l’État visité et avoir à choisir une plus grande protection. Pour savoir dans quelles mesures vous êtes couvert ou pas, vous devez informer votre assureur (représentant) avant de partir en voyage. Vous garantirez ainsi une couverture sur mesure et vous confirmerez le partenariat avec votre assureur.

Les garages spécialisés en VR

Enfin, pour un long voyage, prévoir une assurance réparation ne vous suffira pas. Comme une caravane est plus complexe à réparer qu’une voiture, vous devrez chercher à l’avance tous les garages spécialisés en réparation de VR sur le trajet et surtout à destination. Si vous en trouvez, vous serez plus rassuré durant votre trajet et tous les problèmes plus ou moins graves seront efficacement pris en charge.

Utiliser ces astuces, ainsi que les conseils des adeptes de caravaning, vous aidera à faire un bon voyage, peu importe la durée de votre séjour hors du Québec. L’utilisation de votre assurance caravane facilitera les démarches en cas de problème.