14 Novembre 2018

Achat d’une première motoneige : ce que vous devez savoir

49482 957 int_00_1811_268577_premieremotoneige_980x500.jpg public://int_00_1811_268577_premieremotoneige_980x500.jpg image/jpeg 127748 1 1542215141 int_00_1811_268577_premieremotoneige_980x500.jpg image  Array Array Array Array   500 980

L’envie vous prend d’avoir une motoneige pour savourer pleinement les joies de l’hiver? On vous comprend! Le Québec, avec ses multiples sentiers et ses paysages magnifiques, est un paradis pour les motoneigistes. Pour que cette expérience soit à la hauteur de vos attentes, il y a toutefois des choses essentielles à considérer avant l’achat de votre première motoneige, puis avant l’utilisation de celle-ci.

Du choix du bon engin pour vous à l’assurance motoneige, en passant par les obligations liées à l’usage de votre véhicule récréatif, vous trouverez l’essentiel de ce que vous devez savoir dans cet article.

Avant d'acheter votre motoneige

Vous avez commencé un peu vos recherches et avez de la difficulté à vous y retrouver dans tous les modèles offerts? C’est bien normal. Mais rassurez-vous, la bonne nouvelle, c’est que dans ce vaste choix, il existe assurément la motoneige parfaite pour vous. Il suffit de prendre le temps de déterminer clairement vos besoins pour trouver ensuite VOTRE motoneige.

Type d’utilisation

La première chose primordiale à vous demander est la suivante : comment ai-je l’intention d’utiliser ma future motoneige? En solo ou en duo? En sentier ou hors sentier? Grandes randonnées ou petites escapades? Compétition, rallye? Bref, grâce à ce genre de questions, vous pourrez cibler adéquatement la catégorie qui vous convient.

Budget

Une motoneige est quand même un investissement important, et les prix varient grandement d’un modèle à l’autre. De plus, les fabricants offrent une panoplie d’accessoires en option. C’est donc dire que votre budget pour l’achat et l’entretien est un autre facteur à évaluer avec attention.

Priorités

Vous devez aussi établir vos priorités. Pour vous, est-ce la fiabilité et l’économie d’essence? Serez-vous sensible au niveau sonore du moteur? Est-ce le look ou le confort qui importe davantage? Voulez-vous un modèle puissant? Cette dernière question est particulièrement cruciale, car elle aura une influence notable non seulement sur le prix de la motoneige comme telle, mais également sur celui de l’entretien et des assurances.

Notez que tous les aspects de cette réflexion qui précède l’achat sont liés. En effet, si vous décidez par exemple d’utiliser votre motoneige pour de simples promenades, inutile d’investir dans la puissance!

Magasinage et essais

Une fois que vous aurez bien analysé vos besoins et vos attentes, vous pourrez vous lancer dans le magasinage! Avant de sortir votre portefeuille, il est fortement recommandé de faire des essais. À cet égard, sachez que les concessionnaires organisent parfois des essais ouverts au public. Informez-vous!

Dans les magasins spécialisés, vous pourrez aussi obtenir de précieux conseils ainsi que comparer les modèles et les prix. Ne ratez surtout pas l’occasion de visiter de grands événements destinés aux véhicules récréatifs et motorisés. Chaque année, le Salon du VR, qui se tient à Québec et à Montréal, attire une foule de personnes qui envisagent l’achat d’une motoneige. Il y en a pour tous les goûts et les budgets!

Avant d'utiliser votre motoneige

Pour circuler en motoneige, vous devez au préalable avoir respecté certaines obligations légales. Ainsi, pour prendre une décision d’achat éclairée, il est important de connaître les responsabilités et autres coûts qui s’y rattachent.

Droits d’accès aux sentiers – Il s’agit en quelque sorte de votre permis de motoneige. Vous pouvez acheter votre droit d’accès auprès de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec. Le coût annuel oscille entre 300 $ et 400 $. Sur le site Internet de la Fédération, vous trouverez aussi une foule de renseignements, notamment la liste des clubs de motoneigistes et une carte interactive des sentiers au Québec. Sachez que si vous traversez des chemins publics (quand c’est autorisé) en motoneige, il vous faut alors aussi un permis de conduire valide.

  • Immatriculation – Il est obligatoire de faire immatriculer votre motoneige en vous adressant à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Vous devez fixer la plaque d’immatriculation sur le véhicule.
  • Assurance motoneige – La loi vous oblige aussi à souscrire une assurance responsabilité civile d’au moins 500 000 $. De plus, pour protéger votre motoneige et parcourir les sentiers l’esprit en paix, il vous faut une assurance motoneige adaptée à vos besoins.

Pour bien choisir vos protections, communiquez avec un agent en assurance de dommages de Promutuel Assurance ou faites une demande de soumission en ligne d’assurance motoneige.

  • Casque – Le port du casque est obligatoire et, comme pour la motoneige, ça vaut vraiment la peine de prendre le temps de bien le choisir!
  • Âge et limite de vitesse – L’âge minimal pour conduire une motoneige est de 16 ans et la vitesse maximale permise est de 70 km/h.

Voilà qui fait le tour des choses incontournables à savoir avant d’acheter une première motoneige. Maintenant, il ne vous reste qu’à faire le choix idéal puis, avec tous les documents nécessaires sur vous (preuve d’assurance, certificat d’immatriculation, etc.), à profiter à 100 % de l’hiver.

Bon magasinage et bonnes randonnées!