Le blogue

Enfin le dégel ! Comment éviter les dégâts d’eau dans votre habitation

On n’y croyait plus, mais il est bien là ! Le soleil apporte avec lui son lot de températures plus douces qui agissent directement sur la fonte de la glace et de la neige accumulées sur et autour de votre habitation. Pour éviter des soucis d’infiltration d’eau, voici nos conseils.

Surveillez vos gouttières !

Avec la fonte des neiges, une grande quantité d’eau fond du toit et est drainée par le système de gouttières de votre maison. Afin d’éviter des problèmes d’infiltration d’eau, mieux vaut être prêt !

Veillez à ce que l’eau s’évacue normalement à l’intérieur des gouttières

Si la gouttière est obstruée, l’eau remontera vers le toit ou tombera à proximité des fondations. Ces deux situations représentent des risques élevés d’infiltration d’eau. De la même manière, au printemps, il est possible que la glace accumulée dans les gouttières empêche l’eau de circuler librement. La meilleure façon d’empêcher l’accumulation de glace dans la gouttière est d’opter pour un protège-gouttières ou un système de crochet continu qui maintiendra la neige et la glace sur le dessus de la gouttière, permettant ainsi à l’eau de circuler dans la gouttière à mesure que la neige fondra.

Protégez vos gouttières contre l’expansion de la glace

L’effet gel/dégel de la glace crée de l’expansion dans la gouttière. Cela a pour effet de l’abîmer, surtout si elle est fixée à l’aide de clous. Une bonne manière d’empêcher la gouttière de se déformer est de la fixer avec un crochet continu. Ainsi, la neige et la glace resteront sur le dessus au lieu d’entrer dans la gouttière et l’eau sera drainée par la gouttière à mesure qu’elle fondra. Il n’y aura ainsi pas d’effet d’expansion puisque l’eau ne restera pas longtemps dans la gouttière.

Assurez-vous que l’eau est acheminée à distance des fondations de votre habitation

Une fois que l’eau est drainée par les gouttières et évacuée par les descentes, il faut s’assurer qu’elle est acheminée loin du solage de la maison. L’eau qui reste à proximité des fondations risque de provoquer des infiltrations d’eau au sous-sol. Pour éviter ce genre de problème, il est important d’amener l’eau à plus de 6 pieds (1,8 m) de la résidence. Une pente du terrain peut d’ailleurs être aménagée afin de régler cette situation. Les deux meilleures solutions pour éloigner l’eau des descentes problématiques sont d’installer une extension de descente de gouttière ou de creuser un puit percolant. Composé de géotextile et de terre, le puit percolant permet au sol d’absorber l’eau lentement. 

N’oubliez pas l’importance d’une pompe à puisard

Une pompe à puisard peut vous aider à éviter une inondation et bien des soucis. Malgré cela, les pompes d’assèchement peuvent s’obstruer et même tomber en panne si elles ne sont pas inspectées et entretenues régulièrement. Un entretien annuel contribuera à vous assurer que la pompe fonctionnera correctement, et pendant longtemps.

Testez votre pompe à puisard

Vous pouvez facilement vérifier si la pompe fonctionne correctement en versant de l’eau dans le puisard et en vous assurant qu’elle se met en marche automatiquement. L’ajout d’une batterie de secours en cas de panne électrique est aussi fortement recommandé. Si la pompe est âgée de plus de 10 ans, elle pourrait avoir des problèmes mécaniques et risquer de ne pas fonctionner adéquatement le temps venu. Il est alors recommandé de la remplacer. Il est aussi important de bien lire les instructions du fabricant de la pompe avant d’en faire l’usage.

Si vous testez la pompe et qu’elle ne fonctionne pas :

  • Vérifiez s’il y a des débris qui obstruent l’entrée de la pompe.
  • Vérifiez si le moteur émet un bruit anormal.
  • Vérifiez s’il y a de l’huile dans le puisard (cela peut indiquer un joint de pompe endommagé).
  • Si le démarrage de la pompe se fait par l’activation d’un flotteur, vérifiez si ce dernier n’est pas bloqué.

En fonction du problème, vous pouvez décider de faire réparer la pompe ou de la remplacer.

Informez-vous auprès de votre municipalité pour savoir où diriger la vidange de l’eau de la pompe d’assèchement. Lorsque rejeté à la surface, l’eau doit être dirigée loin de la fondation, à une distance de 6 pieds.

Alors, rassuré ? Grâce à ces conseils, nous vous souhaitons un bon mois d’avril et un dégel !

Si vous pensez que cet article pourrait intéresser vos amis ou des membres de votre famille, allez-y, partagez cette information sur les médias sociaux !

 

 

Auteur: Promutuel Assurance

Ajouter un commentaire
blog comments powered by Disqus
';

Limiter les dégâts d'un sinistre : une obligation pour l'assuré

Le saviez-vous ? En cas de sinistre, vous avez l’obligation de limiter les dégâts touchant à vos biens.

Lecture : 3 minutes