23 Août 2018

L’assurance combinée commerciale : une protection complète et sur mesure pour l’entreprise

47037 957 int_00_1808_256548_bloguelesaffaires_980x500.jpg public://int_00_1808_256548_bloguelesaffaires_980x500.jpg image/jpeg 276509 1 1535390875 int_00_1808_256548_bloguelesaffaires_980x500.jpg image  Array Array Array Array   500 980

Une entreprise fait face à de multiples risques et peut se prémunir contre certains grâce à une assurance. Autant regrouper tous ces risques assurables au sein d’une seule police d’assurance : l’assurance combinée commerciale!

Avoir une vision d’ensemble permet de prendre de meilleures décisions. C’est vrai dans tous les domaines de la gestion : marketing, ventes, technologie, ressources humaines, finances… Ça l’est aussi pour l’assurance. Plutôt que de considérer séparément chaque catégorie de risque, une entreprise a tout intérêt à faire une analyse globale. Elle peut alors couvrir l’ensemble de ses risques assurables par un seul contrat d’assurance combinée commerciale.

L’assurance combinée commerciale est conçue sur mesure pour répondre aux besoins d’une entreprise. Elle couvre habituellement les risques qui concernent :

  • les biens de l’entreprise
  • la responsabilité civile
  • les pertes d’exploitation
  • le crime
  • les marchandises pendant leur transport

L’assurance des biens est souvent la première assurance à laquelle songe tout entrepreneur. Cette assurance couvre les bâtiments, les stocks, le matériel, l’équipement et le mobilier de l’entreprise. Elle protège l’entreprise en cas de dommages, après des sinistres tels qu’un incendie, et en cas de vol.

Cette assurance est un impératif pour toute entreprise qui veut contracter un prêt commercial : les banques exigent d’un client corporatif qu’il détienne une assurance des biens avant de lui accorder un financement.

L’assurance responsabilité civile générale est une autre composante essentielle pour gérer les risques d’une entreprise. Cette assurance la protège contre tout dommage financier ou corporel qu’elle pourrait faire subir à un tiers.

Ce tiers peut être un client de l’entreprise, parce qu’un produit défectueux déclenche un incendie chez lui ou lui cause une blessure, par exemple. Outre ses produits, l’environnement d’une entreprise est également susceptible de causer des dommages à autrui. On cite souvent le cas d’un passant qui pourrait glisser devant une entrée de magasin mal entretenue pendant l’hiver.

Lorsqu’une entreprise cause un préjudice matériel ou corporel à un tiers, celui-ci est généralement en droit de demander une compensation financière. En cas de poursuite contre l’entreprise, l’assurance responsabilité civile générale couvre les frais de défense et, si l’entreprise est reconnue responsable, elle couvrira l’indemnité qui doit être versée à la victime du préjudice.

L’assurance des pertes d’exploitation compense l’entreprise pour les revenus qu’elle perd lors d’un sinistre couvert, selon la limite du contrat. Pour un commerce touché par un incendie juste avant la période des fêtes, une telle assurance peut constituer une bouée de sauvetage irremplaçable. L’assurance peut permettre à une entreprise de services de continuer à payer ses employés clés pour les conserver pendant une période de transition, protégeant ainsi son précieux capital humain. L’assurance permet aussi à l’entreprise, au besoin, de se reloger temporairement si ses locaux sont inutilisables.

L’assurance contre le crime protège l’entreprise contre le détournement, la disparition et le délit. À cause de la première lettre de ces mots, elle est d’ailleurs souvent appelée « assurance 3D ». Cette assurance couvre des valeurs financières qui ne sont pas couvertes par l’assurance des biens. Plus particulièrement, elle protège l’entreprise contre :

  • le détournement de fonds ou de marchandises par un employé
  • la disparition inexpliquée ou la destruction d’argent et de valeurs
  • le délit que représente l’acceptation, par erreur ou par manque de vigilance, de faux billets de banque ou de faux mandats
  • la production de faux chèques émis de votre compte par un escroc

Cette assurance ne s’applique pas seulement à l’intérieur des locaux de l’entreprise, mais aussi à l’extérieur — près des guichets automatiques et des tiroirs de dépôt de nuit des banques, par exemple. Au besoin, cette couverture « 3D » peut être élargie aux fraudes informatiques et aux détournements par transferts de fonds.

L’assurance pour les marchandises en transport est particulièrement utile aux manufacturiers, aux distributeurs et aux détaillants. Alors que l’assurance des biens protège les marchandises dans les locaux de l’entreprise, cette assurance les protège pendant leur transport en provenance des fournisseurs et pendant leur livraison chez les clients.

En combinant ces cinq assurances, ou celles d’entre elles qui sont pertinentes à votre entreprise, une assurance combinée commerciale fournit donc un guichet unique parfaitement adapté à la gestion des risques.