Le blogue

La coopération en vrai!

Chers lecteurs, avant d’entrer dans le vif du sujet, laissez-moi me présenter très rapidement : Émilie, 28 ans, conseillère en relations publiques chez Promutuel Assurance depuis près de trois ans, passionnée par les communications, les relations publiques, sportive à mes heures, mais j’adore la bonne bouffe à temps plein ! Enchantée de faire votre connaissance et de vous faire partager mon périple.

Dans le cadre de mon emploi chez Promutuel Assurance, je collabore depuis un certain temps avec la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI). SOCODEVI est un réseau d’entreprises coopératives et mutualistes qui déploie, depuis 30 ans, son expertise technique et son savoir-faire dans les pays en développement afin d’y créer, d’y protéger et d’y distribuer la richesse. Promutuel Assurance est membre de ce réseau. C’est ainsi que les gens de SOCODEVI ont fait appel à moi afin de réaliser une mission : la refonte d’un plan de communication touchant un ensemble de coopératives agricoles au Pérou.

La mission

Pendant mon mandat, j’ai rencontré les principaux interlocuteurs de ces coopératives agricoles afin de bien comprendre leurs besoins et leur réalité ainsi que de faire un état de la situation et de proposer quelques solutions.

Nous avons eu l’occasion d’échanger sur les bonnes pratiques en communication : la participation à des foires commerciales, l’organisation de lancements pour les magasins coopératifs et le choix du contenu à privilégier selon le type d’outil de communication.

Le défi de la mission était principalement de coordonner toutes les actions de communication entre les coopératives, leurs membres, leurs partenaires et la population locale. En effet, plus il existe d’interlocuteurs, plus le message risque d’être dilué.

Mes premières recommandations ont donc porté sur l’amélioration de la communication interne. La refonte du plan de communication permettra notamment de fournir les outils nécessaires pour que les membres puissent s’imprégner des valeurs de leur coopérative.

Enfin, l’objectif global recherché par le plan de communication est que les coopératives soient en mesure de mener à terme leurs projets de façon organisée, tout en sachant les communiquer à leurs différents publics.

semaine de la coopération

Le pays

Wow ! C’est la première impression qui me vient en tête. C’était mon premier voyage en Amérique Latine. Je suis atterrie à Lima et l’immersion a débuté tout de suite; d’abord la langue, puis le monde ! Lima, la tentaculaire avec ses 10 millions d’habitants ! Mon périple m’aura conduite de Lima jusqu’aux villes de Trujillo, Huarmey et Barranca. Ces dernières villes, plus éloignées des grands centres urbains, m’ont transportée ! Les zones rurales sont grandement animées par l’agriculture. J’ai d’ailleurs eu la chance de visiter une coopérative d’asperges biologiques.

Les gens

J’ai eu la chance de croiser sur mon chemin beaucoup de personnes passionnées par la coopération et le développement. L’équipe de SOCODEVI sur place et les Péruviens m’ont très bien reçue et ont été très attentifs à mes recommandations tout au long de la mission ! J’ai également passé la majeure partie de mon temps de mission avec une autre Québécoise, qui habite là-bas depuis plus d’un an, Joëlle Bernard, assistante à la direction du projet. Joëlle a été mon interprète et, surtout, une précieuse guide et accompagnatrice qui m’a épaulé tout au long de ce voyage rempli de découvertes !

Les choses que l’histoire ne retiendra pas, mais qui m’ont marquée :

  • J’ai perdu mes bagages en arrivant à Lima et j’ai pu les récupérer seulement quatre jours plus tard.
  • Toutes les fois où j’ai peiné à me faire comprendre avec mon espagnol très rudimentaire.
  • La lumière du jour, les odeurs, les couleurs de la ville.
  • Arriver au printemps alors que c’était l’automne au Québec.
  • La route entre Trujillo et Lima qui traverse un impressionnant désert à perte de vue.
  • Habiter, le temps de quelques nuits, dans le quartier de Miraflores à Lima, une ville côtière aux abords du Pacifique. L’eau y est apparemment très froide, mais c’est un très bon endroit pour le surf !
  • Me régaler des meilleurs cévichés, de desserts aux saveurs et aux couleurs exotiques et de cocktails de pisco (alcool traditionnel péruvien).
  • Les paysages incroyables de la Vallée sacrée des Incas.
  • Mon « ascension » du Machu Picchu, le clou de mon voyage !

Je profite de cette tribune pour remercier mon employeur, Promutuel Assurance, qui m’a donné cette occasion de réaliser ce projet à l’autre bout des Amériques, pour une fois encore réaffirmer ses valeurs de coopération et de solidarité ! 


semaine de la coopération Promutuel assurance

Auteur: Promutuel Assurance

Ajouter un commentaire
blog comments powered by Disqus
';

Les Cahiers de Catherine

Suivez les périples autour du monde de Catherine Dufour, notre « kitesurfeuse » préférée !

Lecture : 5 minutes