Le blogue

Assurance habitation, parlons réclamations !

Lors de nos échanges, vous avez été nombreux à nous poser des questions sur la manière dont fonctionnent les réclamations en assurance habitation. Quel montant sera remboursé ? Combien de temps cela va-t-il prendre ? Et la franchise dans tout ça ? Laissez-nous vous guider.

À chaque type de sinistre correspond un processus de réclamation. Pas de panique ! La mécanique reste assez similaire. Voici la marche à suivre :

Ce que vous devez faire à la suite d’un sinistre ayant eu cours dans votre habitation 

  • Aviser sans tarder votre assureur ou votre courtier afin d’être indemnisé rapidement : expliquez-lui ce qui s’est passé, donnez-lui le contexte de l’accident ou de l’évènement et soyez le plus précis possible.
  • Énumérer tous les biens abîmés ou détruits pendant le sinistre (meubles, électroménagers, etc.).
  • Rédiger une liste détaillée de tous les meubles ou objets endommagés ou détruits. Sachez que l’expert en sinistre chargé de votre réclamation vous demandera de le faire. N’oubliez pas d’y inclure lespreuves d’achat telles que les factures, les garanties, les manuels d’utilisation et les emballages. Vous pouvez même ajouter à votre dossier des photos et des vidéos.

Ce que l’expert en sinistre fait pour vous venir en aide

  • Enquêter : vous avez fait votre devoir; maintenant, laissez l’expert faire son travail. C’est lui qui enquêtera sur les circonstances du sinistre, déterminera si la perte est recevable en totalité ou en partie, analysera les documents que vous aurez fournis et vous expliquera la marche à suivre.
  • Évaluer les dégâts : pour tout bien endommagé, trois possibilités vous sont offertes : réparer, remplacer ou rembourser. Si le bien est réparable, il sera réparé.  Sinon, l’assureur procédera à son remplacement ou vous remboursera selon sa valeur au jour du sinistre, en tenant compte du type de règlement défini dans votre contrat.
  • Payer l’indemnité : le cas échéant.

Bon à savoir

Délai de règlement d’un sinistre en assurance habitation : 60 jours de la réception des renseignements pertinents et des pièces justificatives requises par l’assureur.

  • Règlement de vos dommages : correspondra à la valeur des biens ou à leur coût de remplacement, sous réserve des conditions et limitations de votre contrat.
  • Exemple de limitations pouvant être incluses au contrat : en cas de vol uniquement, des limites de couverture sont prévues, notamment pour les bijoux, les fourrures, les manuscrits, les timbres, la monnaie, les objets en or ou en argent, les bicyclettes, les supports audio et vidéo, les jeux vidéo, les cartes sportives et artistiques, les objets d’art et les collections.
  • Pour d’autres types de sinistres : il peut y avoir des limitations pour les bateaux, les métaux précieux et billets, les logiciels, les tracteurs de jardin, les chasse-neige, les valeurs, les biens meubles professionnels, les vins et spiritueux.

Et la franchise ?

Une seule équation à retenir : le montant versé par votre assureur  = le montant admissible à l’indemnisation (en fonction des dommages et des particularités de votre contrat) – le montant de franchise inscrit dans votre contrat d’assurance habitation.

Petit rappel utile : la franchise est le montant que vous vous engagez à payer en cas de sinistre. Elle est indiquée dans votre contrat. En général, la franchise en assurance habitation varie de 300 $ à 1000 $. De plus, votre réclamation pourrait être assujettie à une suppression de franchise, selon l’ampleur de votre perte.

Alors, encore des questions en cas de réclamation pour votre assurance habitation ? Si vous pensez que cet article pourrait intéresser vos amis ou encore des membres de votre famille, allez-y, partagez cette information sur les réseaux sociaux !

Les renseignements dans ce texte sont donnés à titre informatif, sous réserve des conditions de votre contrat. 

Auteur: Promutuel Assurance

Limiter les dégâts d'un sinistre : une obligation pour l'assuré

Le saviez-vous ? En cas de sinistre, vous avez l’obligation de limiter les dégâts touchant à vos biens.

Lecture : 3 minutes